Blog de web-eau.net

Si je vous dis "moteur de recherche", vous pensez quasiment à coup sûr à Google. Eh oui, fort de ses 90% de part de marché, le géant de Mountain View truste le haut du panier du marché de la recherche sur le Web, loin devant tout le monde. Mais cette hégémonie pose quand même quelques problèmes sur notre vie privée. La curiosité excessive de Google a poussé quelques esprits subversifs a imaginer un monde où la recherche sur le Web serait... éthique.

Supposons que vous soyez saisi d'une prise de conscience et que vous réalisiez que finalement, Google ça suffit ! Outre le fait de jeter votre téléphone fonctionnant sous Androïd, vous supprimez également le navigateur Chrome de votre ordinateur. Pour peu que vous possédiez un site Web, vous supprimez vos comptes Analytics, Search Console, Adsence et Adwords si vous en avez. Maintenant, voyons comment remplacer le moteur de recherche le plus utilisé au monde par quelque chose de plus respectueux de votre vie privée et pourquoi pas, de la planète.


Les moteurs de recherche ethiques et solidaires


Parmi les critères qui peuvent motiver une personne saine d'esprit à ne plus utiliser le moteur de recherche Google, citons principalement :

  • Ne pas être suivi à la trace
  • Pas de publicité
  • Ne pas stocker d'informations personnelles vous concernant
  • Soutenir une cause humanitaire et/ou environnementale

Pour répondre à ces vraies problèmatiques, voici une liste de moteurs de recherche efficaces qui pourront satisfaire les plus exigeants des anti-Google !


Startpage

Créé en 2009 par la même équipe qui a fondé Ixquick, Startpage est une moteur de recherche qui se limite aux résultats de recherche proposés par Google. Son crédo est de vous fournir ces résultats tout en respectant votre vie privée. Tout comme Ixquick, Startpage annonce être Le moteur de recherche le plus confidentiel au monde .

Mais le gros point fort de ce moteur de recherche est qu'il offre beaucoup plus de possibilités grâce à la page des recherches avancées avec notamment le choix de du nom de domaine sur lequel effectuer la recherche, le choix de la langue, le format de fichier recherché (pdf, jpg, xls, kmz, etc.), le pays des pages recherchées ou encore un critère de date.
Startpage, tout comme Ixquick, n'enregistre pas l'adresse IP des internautes et offre les mêmes garanties de confidentialité.

En juin 2013, la société a annoncé le lancement de Startmail, un service ultra-sécurisé et confidentiel de courriels dont je vous reparlerai prochainement sur ce blog.


Moteurs de recherche éthiques


DuckDuckGo

Le slogan de DuckDuckGo est on ne peut plus explicite : Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas .
Fondé en septembre 2008 par Gabriel Weinberg, ce méta-moteur de recherche se distingue en utilisant les informations de crowdsourcing provenant d'autres sites (tels que Wikipédia) dans le but d'enrichir les résultats traditionnels et d'améliorer la pertinence. Il propose aussi son propre moteur de recherche.

La philosophie générale de ce moteur de recherche est de préserver la vie privée et de ne stocker aucune information personnelle concernant les utilisateurs (adresses IP et traces numériques comme la signature du navigateur). Cependant, par défaut, DuckDuckGo relaie des liens sponsorisés sur son moteur de recherche qu'il est néanmoins possible de désactiver.

DuckDuckGo est le moteur de recherche par défaut de certains navigateurs alternatifs comme Dillo, Midori, GNU IceCat ou encore K-Meleon. Il fait également partie des moteurs de recherche proposés dans Firefox, Opera, Safari et Vivaldi.


Moteurs de recherche éthiques


Qwant

Ici aussi, le slogan de Qwant annonce la couleur d'entrée de jeu : Le moteur de recherche qui respecte votre vie privée .
Fondé en juin 2011 et lancé en juillet 2013 par le triumvirat composé de Jean-Manuel Rozan, Patrick Constant et Éric Leandrig, Qwant est un moteur de recherche français qui annonce ne pas tracer ses utilisateurs afin de garantir la vie privée, et se veut neutre dans l'affichage des résultats.
Il propose également Qwant Junior pour les internautes de 6 à 13 ans et Qwant Music qui est un moteur de recherche d'albums et d'artistes.

À ses débuts, Qwant s'appuyait sur Bing, le moteur de recherche de Windows, pour fournir des résultats plus pertinents. Depuis 2016, Qwant utilise de plus en plus ses propres résultats issus de ses propres robots d'exploration, notamment à 100 % dans la partie éducation de Qwant Junior. Le Qnowledge Graph se base d'ailleurs sur les résultats de Wikipédia (tout comme Google et son Knowledge Graph).

Qwant n'installe aucun cookie traceur et ne piste pas les utilisateurs. En réalité, un seul cookie est présent et n'existe que durant la session et il est supprimé immédiatement après. Les résultats affichés sont neutres et ne sont pas personnalisés d'après un historique de recherche, comme c'est le cas pour Google. Qwant ne possède pas d'historique car les résultats affichés dépendent uniquement des tendances du moment, en partie d'après les réseaux sociaux.

Aujourd'hui, Qwant revendique environ 27 millions de visites mensuelles.


Moteurs de recherche éthiques


Ixquick

Puisque les slogans sont la carte de visite des moteurs de recherche "anti-Google", celle de Ixquick ne déroge pas à la règle : Le moteur de recherche le plus confidentiel au monde .
Fondé en 1988 par David Bodnick, Ixquick est un métamoteur de recherche sur le Web. Sa spécificité est le respect de la vie privée de l'utilisateur : Ixquick affirme ne conserver aucune trace numérique des recherches effectuées, pas même l'adresse IP.

Le principe de fonctionnement d'un métamoteur de recherche est d'interroger simultanément plusieurs moteurs puis d'agrééher ces résultats pour les proposer à l'internaute. Ici, Ixquick interroge 10 moteurs et sites Web : AOL, AlltheWeb, Altavista, Ask/Teoma, Bing, EntireWeb, Gigablast, Google, Open Directory, Wikipédia.
Les recherches peuvent s'effectuer sur quatre types d'élément : le Web, un annuaire téléphonique, les vidéos ainsi que les images.

En mars 2016, Ixquick fusionne avec Startpage (service proposé par le même éditeur).


Moteurs de recherche éthiques


Les moteurs de recherche solidaires ou écologiques sont des intermédiaires vers des moteurs de recherche majeurs. Leur spécificités est qu'ils reversent une partie de leurs bénéfices à des œuvres.


Ecosia

Fondé en 2009 par Christian Kroll, Ecosia est un moteur de recherche caritatif qui reverse entre 38% et 48% de son chiffres d'affaire soit 80% de leur bénéfices (chiffres tirés de leurs 3 derniers rapports d'activité publiés) à un programme de reforestation partout dans le monde. Ecosia plante principalement des arbres au Burkina Faso, au Pérou et à Madagascar.

Le service proposé par Ecosia est gratuit. Les résultats affichés par le moteur de recherche sont générés par Bing et les encarts publicitaires par Yahoo!. Ecosia affiche des liens publicitaires qui génèrent des revenus à chaque clic.
Mieux, Ecosia neutralise 100 % des émissions de CO2 de ses serveurs, de son infrastructure, de ses locaux et des appareils de ses utilisateurs, à travers un projet de compensation carbone géré par son partenaire myclimate.


Moteurs de recherche éthiques


GoodSearch

Fondé en novembre 2005 par deux étudiants de Stanford qui venaient de perdre leur mère d'un cancer, Ken et J.J. Ramberg ont l'idée de créer GoodSearch pour financer facilement leur causes favorites. GoodSearch est un moteur de recherche qui utilise les résultats de Yahoo! et qui reverse la moitié de ses revenus, soit un penny US par recherche, à des œuvres caritatives américaines choisies par les utilisateurs.

Depuis la lancement de ce projet, les recherches sur GoodSearch ont permis de récolter plus de 12 millions de dollar de revenus des annonceurs. Le but de GoodSearch est de diriger un pourcentage de ces revenus vers les bonnes causes. Ce que certains utilisateurs peuvent trouver gênant lors des recherches est la présence systématique de sites commerciaux dans les premiers résultats de recherche même s'ils concernent sa recherche ; c'est le prix à payer pour financer les œuvres de charité.


Moteurs de recherche éthiques


Lilo

Fondée en 2014 par Clément Le Bras et Marc Haussaire, Lilo est un métamoteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux grâce à une partie des revenus générés par la publicité.
Le principae est de faire participer l'utilisateur qui gagne une goutte d’eau à chaque recherche effectuée. Il choisit ensuite le projet auquel il souhaite contribuer en répartissant les gouttes d’eau qu'il a collecté sur le site grâce à ses recherches. Lilo transforme alors le nombre total de gouttes d’eau en argent pour le projet choisi. On dénombre aujourd'hui environ 50 projets humanitaires ou solidaires différents. 50% de leurs revenus publicitaires sont reversés.

Par ailleurs, Lilo ne collecte pas de données lors des recherches effectuées sur leur moteur, désactive le tracking publicitaire et affecte 5% de ses revenus publicitaires à un programme de compensation carbone volontaire mené par Good Planet et labellisé par le Gold Standard.


Moteurs de recherche éthiques


Conclusion

Cette présentation n'est pas exhaustive car d'autres moteurs de recherche éthiques et solidaires existent. C'est bien la preuve qu'il y a une prise de conscience de la part de certains acteurs du Web pour respecter la vie privée des internautes. Les projets respectueux et sociétaux n'en sont sans doute qu'au début, nul doute que d'autres devraient voir le jour pour ce qui est des réseaux sociaux, par exemple. Si l'on peut l'espérer, on peut aussi se demander si ce n'est pas un peu tard comme réponse.

N'hésitez pas à intervenir en commentant cet article si vous souhaitez partager votre expérience, vos conseils ou pour parler du moteur de recherche de votre choix.


 

A PROPOS DE L'AUTEUR :

Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances avec les néophytes aussi bien qu'avec les personnes plus expérimentées.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

Participant à cette conversation

  • Bonjour. Je vous remercie d'avoir mentionné Ixquick dans votre article. Vous pourriez également être intéressé par StartPage.com, aussi le moteur de recherche le plus privé au monde. (StartPage est la soeur de moteur de recherche Ixquick.) StartPage.com fournit les résultats de recherche Google dans la vie privée. Pas d'adresses IP collectées. Pas de cookies de suivi. Nada. Zilch. Zéro.

    Je parle seulement un peu français alors j'espère que c'est bon. :-)

    Liz McIntyre, StartPage.com and Ixquick.com

  • Bonjour Liz,
    Merci pour votre message en excellent français.
    Merci aussi pour la précision entre Ixquick et Startpage. Je modifierai mon article en ce sens.
    En tout cas, bravo pour ces moteurs de recherche respectueux de la vie privée et des données des internautes.

web-eau.net is not affiliated with or endorsed by the Joomla! Project or Open Source Matters. The Joomla! name and logo is
used under a limited license granted by Open Source Matters the trademark holder in the United States and other countries.