10 bonnes raisons d'utiliser le flux RSS en 2016

A l'heure où nous produisons toujours plus de contenu, se pose la question de la diffusion de celui-ci auprès des internautes. La newsletter a encore ses afficionados mais pour combien de temps ? D'un côté, le SEO permet d'accroitre la visibilité de son contenu et de l'autre, les réseaux sociaux sont devenus la norme en matière de partage vers le plus grand nombre. Il existe pourtant une trosième solution qui permet de proposer son contenu à ses lecteurs : le flux RSS.


Je vous vois sourire : "Un flux RSS en 2016, t'es sérieux ?".
Récemment, un de mes amis me demandais si j'utilisais encore le flux RSS pour lire du contenu sur le web d’une manière générale. Derrière sa question, je voyais une forme d'étonnement face à l'utilisation de cette technologie jugée "old school" pour beaucoup et carrément oubliée pour d'autres. Pourtant, vous allez voir que le flux RSS possède encore aujourd'hui de très nombreuses qualités qui pourraient bien vous faire changer d'avis.


10 bonnes raisons d'utiliser le flux RSS en 2016


C'est quoi le flux RSS ?

Né en 1999, le flux RSS (acronyme anglais pour "Rich Site Summary») est une famille de formats de données utilisés pour la syndication de contenu Web. Il a été remplacé en 2002 par le Really Simple Syndication (RSS 2.0).

Un produit RSS est une ressource dont le contenu est généré automatiquement (sauf cas particuliers) à partir des mises à jour d’un site web ou d'un blog.

Un flux RSS est généré à partir d’une page web statique ou d’une base de données convertie en fichier XML à l’aide d’un script approprié. En général, un flux RSS contient le titre de l'article, une courte description ou introduction de celui-ci et un lien vers le site en question.


Schématiquement, cela se passe comme ça :

  1. Le site / blog publie un nouvel article,
  2. Cela met à jour le fichier de type XML,
  3. Les abonnés au flux du site sont avertis de la publication.

Si votre site est construit sur la base d'un CMS, vous n'avez, en principe, qu'à publier le lien du flux pour que les internautes s'y abonnent. Cette opération n'est pas plus compliquée que de mettre un lien pour n'importe quel réseau social.


Pour les plus curieux d'entre vous, voici à quoi ressemble le contenu d'un fichier XML d'un flux RSS :

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<rss version="2.0">
	    <channel>
	        <title>Titre de mon article</title>
	        <description>Introduction de mon article</description>
	        <lastBuildDate>Mon, 07 Sep 2016 08:15:42 GMT</lastBuildDate>
	        <link>http://www.mon-siteweb.fr/titre-de-mon-article</link>
	        <item>
	            <title>Un autre article publié</title>
	            <description>Introduction de mon article</description>
	            <pubDate>Sat, 28 Aug 2016 11:12:13 GMT</pubDate>
	            <link>http://www.mon-siteweb.fr/un-autre-article-publie</link>
	        </item>
	        <item>
	            <title>Un petit dernier ?</title>
	            <description>Description du contenu de l'article</description>
	            <pubDate>Thu, 17 Aug 2016 04:05:06 GMT</pubDate>
	            <link>http://www.mon-siteweb.fr/un-petit-dernier</link>
	        </item>
	    </channel>
	</rss>

Pourquoi faut-il s'en servir en 2016 ?

Pour répondre à cette question, il faut envisager la réponse du point de vue de l'utilisateur et du point de vue deu propriétaire du site, afin d'avoir une vision complète et objective.


Pour l'utilisateur du web que je suis

En tant que consommateur de flux RSS depuis des années, il m'est facile de répondre à cette question. Et vous allez voir que les avantages sont bien plus nombreux que vous ne l'imaginez.

  1. Simplicité : en 2 clics maxi, je m'abonne au flux du site / blog qui m'intéresse,
  2. Praticité : tous mes flux sont centralisés, agrégés et affichés au même endroit,
  3. Confidentialité : je ne donne pas mon adresse mail, ma tranquilité est préservée,
  4. Efficacité : je peux trier et filtrer mes flux à partir d'un mot-clef, par exemple,
  5. Rapidité : dès qu'un contenu est publié, une alerte s'affiche dans mon navigateur,

Pour le propriétaire de site que je suis

Là aussi, vous aller voir que pour l'éditeur du site, cet outil est bien plus utile que vous ne le pensez.

  1. Simplicité : la mise en oeuvre d'un flux RSS se fait très simplement,
  2. Efficacité : une fois mis en place, vous n'avez rien à gérer et rien à maintenir,
  3. Confidentialité : vous n'imposez pas à vos lecteurs de s'inscrire pour vous lire,
  4. Rapidité : vos abonnés sont immédiatement informés de votre publication,
  5. Tranquilité : vous respectez l'expérience utilisateur lors de la navigation,

Les plus férus d'inbound marketing me répondront sans doute qu'il est important de récupérer des adresses mail pour se constituer une base solide afin de pouvoir faire de l'emailing, ce que ne fait pas un flux RSS. Et ils auront raison. Cependant, au vue des techniques de-marketing agressives qui fleurissent régulièrement et qui nuisent à l'expérience utilisateur, j'estime pour ma part qu'il est préférable de laisser l'internaute libre du choix de s'abonner plutôt que de lui imposer une inscription 'au forceps" pour ensuite lui remplir sa boite de réception de newsletters qu'il ne lira pas forcément.


Je m'abonne au flux RSS de web-eau.net !


Exemple d'utilisation du flux RSS

Pour terminer cet article, je vais vous expliquer comment j'ai incorporé le flux RSS dans mes différentes activités au quotidien. Et vous pourrez constater que cette technologie va bien au delà de ce que je viens de vous présenter.


Mise en place d'un agrégateur

La première chose à faire est d'ajouter un agrégateur de flux RSS dans votre navigateur web. L'agrégateur est l'outil qui va lire, centraliser et afficher les flux auxquels vous serez abonnés. Pour vous simplifier la tâche, vous trouverez ci-dessous le lien vers les agrégateurs disponibles selon votre navigateur :


Ajouter des sources

Maintenant, vous allez lister les sites et les blogs qui vous intéressent.
En imaginant que vous ayez une passion pour la cuisine traditionnelle, répertoriez tous les sites et les blogs de référence qui traitent de ce sujet et abonnez-vous à leurx flux RSS. Pour ceux qui n'en n'ont pas, envoyez-leur un mail avec le lien vers cet article pour les convaincre d'en mettre un en place :)
A titre d'information, j'ai actuellement 26 flux RSS dans mon agrégateur qui balayent 4 grandes thématiques. Cela me permet de garder un oeil sur les nouvelles tendances de mon activité et de recevoir des informations pertinentes sur les sujets qui me passionnent. Je vous laisse imaginer le nombre de newsletter que cela représenterait si j'avais dû m'abonner à tous ces sites.

Pour être toujours efficace, je vous conseille de renouveller votre liste régulièrement afin de tenir compte des nouveautés, suivre les nouveaux acteurs et pour vous séparer des contenus finalement peu pertinants, etc. Pour ma part, je renouvelle environ un quart de mes flux tous les trimestres.


10 bonnes raisons d'utiliser le flux RSS en 2016


Aller plus loin avec le flux RSS

Avec tous ces flux agrégés, vous allez recevoir rapidement beaucoup de contenus à lire. Eliminez au fur et à mesure les articles non pertinents de votre agrégateur (j'en supprime environ 25%).
Pour les flux restants, je vous conseille d'en conserver une bonne partie car grace au système de filtrage, vous obtenez un excellent outil de veille et de curation toujours disponible pour trouver des informations sur un sujet précis.


Pour terminer, mes flux RSS sont rapidement devenus ma source principale de contenus à partager sur les réseaux sociaux. Grâce à mon agrégateur, je dispose en permanence d'un vivier d'articles pertinents que j'ai lu et qui sont en rapport avec les centres d'intérêts de mes amis et followers. C'est tout bénéfice pour tout le monde !


Sachez également qu'un service comme Flipboard vous permet de créer votre propre magazine à partir de vos flux préférés. C'est une utilisation intéressante du flux RSS qui lui apporte une touche de modernité.


10 bonnes raisons d'utiliser le flux RSS en 2016


Conclusion

J'espère qu'à la lecture de cet article, vous avez changé d'avis sur cette technologie finalement pas si "old school" que ça et que vous allez la redécouvrir ou l'adopter pour l'intégrer dans votre activité.

N'hésitez pas à partager dans les commentaires, votre expérience en tant qu'utilisateur et/ou en tant qu'éditeur de site et de blog.

A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.