7 conseils pour bien illustrer votre contenu web

Si, comme je l'espère, vous suivez ce blog, vous devez vous souvenir que je vous avais présenté une liste de sites pour trouver des images libres de droit pour illustrer vos contenus. Aujourd'hui, et grâce à vous, cette liste se trouve composée de 45 liens, ce dont je vous remercie.

Que ce soit pour votre site web, votre blog, vos newsletter ou encore vos présentations PowerPoint, il vous faudra compter sur les illustrations pour capter et maintenir l’attention de votre audience. Une boutique web sans illustration de qualité a-t-elle une chance d'attirer le moindre client ? Nous allons voir qu'il est préférable de ne pas le faire ni n’importe comment ni avec n'importe quoi. En effet, le web design comporte des règles concernant l'utilisation des images. Droit d'auteur, positionnement sur la page, qualité, dimensions, tous ces paramètres sont à prendre en compte. Voyons cela ensemble et en détail.

7 conseils pour bien illustrer votre contenu web

Conseils en matière d'images

  1. Dosez intelligemment textes et images

    Toutes les personnes qui travaillent dans le marketing vous le diront : l'information véhiculée par des images est perçue beaucoup plus rapidement que la même information délivrée sous forme de texte. Ceci étant, la principale difficulté ici est d'arriver à combiner avec finesse le texte avec les images. Trop de texte et vous ferez fuir vos lecteurs, une image trop grande et ils partiront après l'avoir regardé quelques secondes, sans même prendre le temps de lire votre texte. Votre image doit "accompagner" le texte et lui fournir une plus-value, mais ne surtout pas raconter la même chose.

    Gardez en tête que le rôle des images est avant tout d’aider à la lecture et à la compréhension de vos idées. Prenez donc le temps nécessaire pour sélectionner les bonnes images. Ces quelques minutes feront toute la différence : si l’image sert votre propos, vous gagnerez en impact et donc, en compréhension.

  2. Veillez à la qualité

    Même si vous n'avez pas besoin d'un niveau de qualité exigé pour l'impression (300 DPI), vos illustrations doivent cependant être irréprochables d'un point de vue qualitatif. Il en va de votre crédibilité. Une image pixelisée ou détourée à la "va vite" sera catastrophique visuellement. Si vous en avez les compétences, un excellent logiciel de graphisme peut vous apporter une aide préciseuse. Vous veillerez également à ce que vos illustrations soient en rapport avec le contenu et l'ambiance graphique de votre site / blog.

  3. Prenez les bonnes mesures

    Généralement une page web mesure environ 1000 pixels de large. Il n'est donc pas vraiment nécessaire de vouloir y insérer une image 2 fois plus large, sauf à aimer rallonger considérablement et inutilement le temps de chargement et d'affichage de votre site. En plus de décourager vos visiteurs, vous serez pénalisé en terme de référencement. Veillez donc à ce que vos images soient correctement dimensionnées et à ce que le nom de l'image corresponde à son contenu. Vous avez tout à y gagner, ne vous en privez surtout pas !

  4. Placez vos images avec soin

    Les différentes études en webmarketing précisent que l'endroit le plus approprié pour une image est la partie supérieure gauche d'une page. Les visiteurs, en lisant majoritairement de gauche à droite, verront d'emblée votre illustration. Vous pouvez également les placer en haut au centre (comme moi) ou entre les paragraphes de votre texte.
    Gardez en tête qu'une image ne doit jamais cacher une information importante et/ou gêner le confort de lecture de vos visiteurs.

  5. Ennuyant, c'est affreux. Moche, c'est pire

    Les images permettent de rendre un texte vivant et attrayant, tout en accrochant le regard. Cependant, il ne faut pas confondre toujours plus avec toujours mieux. Les images scintillantes qui tournent sur elles-mêmes font partie du passé (et doivent y rester) !
    Choisissez plutôt des illustrations qui se marieront avec votre charte graphique et la mettront en valeur sans l’occulter. Et évitez le mauvais goût...

  6. Inspirez-vous des autres

    Que vous maîtrisiez ou non les techniques du web design, il est toujours bon de regarder ce que font les autres, ne serait-ce que pour rester "à la page". Explorez, comparez leur travail au vôtre et inspirez-vous de ce qu’ils font de bien, mais sans le copier. Il est bien plus facile de juger le travail des autres et de voir ce qui fonctionne et ce qui doit être évité que d'avoir ce même regard autocritique sur ses propres réalisations.
    Mais si vous vous inspirez des autres, vous devez veiller à rester cohérent graphiquement parlant. Par exemple, évitez de mixer des photographies et des dessins, car le contraste entre ces deux types de visuels peut être discordant.

  7. Veillez aux droits d'auteur

    Lorsque l'on a besoin d’un visuel, il est tentant de se dire : « Une petite recherche sur Google et hop ! je trouverai tout ce qu'il me faut ». Efficace et rapide, d'accord mais ce n'est pas très légal... Toutes ces images sont la propriété de quelqu’un et cela implique donc des questions de droits d’auteur.
    Pour d'évidentes raisons de sécurité, procurez-vous uniquement des images libres de droit, avec une licence en bonne et due forme qui vous autorise à les utiliser indéfiniment après achat. Vous ne risquerez pas la fermeture de vos pages pour avoir voulu économiser quelques euros.

    Pour éviter cela, je vous conseille de privilégier les adresses suivantes :
    - 30 sites pour trouver des images libres de droit,
    - Depositphotos : banque d'images libre de droits très complète et abordable,
    - Fotolia : une autre banque d'images mais je n'aime pas trop leur système de crédits pour acheter les images,
    - Getty Images : très grosse banque d'images aux tarifs parfois excessifs,

Conclusion

Voilà, j'espère que ces conseils finalement assez simples à observer vous permettront de mieux utiliser les illustrations pour votre site, votre blog et/ou vos newsletter. A vous d'être pertinent dans vos choix pour concilier l'impact visuel avec l'attractivité de vos contenus.

En cas de besoin (manque de temps, de savoir-faire, etc), je vous conseille de vous faire assister par un(e) graphiste qui sera, de par sa formation, apte à vous guider judicieusement dans votre intérêt. Là encore, cet investissement reflétera le professionnalisme que vous voudrez donner à votre visibilité sur Internet. N'hésitez pas à réagir en commentant cet article si vous souhaitez exposer votre expérience en la matière.


A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.