A quoi ressemblera Internet en 2025 ?

Fait de succès, de rencontres et de changement, Internet est devenu essentiel pour des milliards d'êtres humains. Si vous connaissez son passé et son présent, vous êtes vous déjà demandé à quoi ressemblerait Internet au futur ?

Internet est né à la fin des années 60 (à ne pas confondre avec le World Wide Web qui lui, est né en 1989) et il n'a eu de cesse de grandir et de changer de forme au fil du temps. Le réseau est devenu accessible au grand public dans les années 80. Windows et Apple ont créé des systèmes qui ont rendu l'utilisation de l'ordinateur plus simple. Dans les années 90, Netscape, AoL et Google sont arrivés et ont permis aux internautes de se connecter en d'utilisant des plate-formes intuitives et simples.

L'avenir d'Internet s'ouvre largement devant nous et nous avons autant de questions qu'il existe de possibles imaginables. Face à cet univers en expension, j'ai eu envie de vous décrire comment j'imaginais le Web dans 5 ans. C'est un délai relativement court mais vu la vitesse à laquelle évoluent les technologies, cela reste malgré tout un exercice assez hasardeux. Naturellement, ce ne sont que des prédictions basées sur l'état des technologies actuelles et sur les directions que semblent prendre certaines recherches.

Qui est Vint Cerf ?
Vinton Cerf un ingénieur américain, chercheur et co-inventeur avec Bob Kahn du protocole TCP/IP. Il est considéré comme l'un des pionniers de l'internet. En 2005, il est engagé par Google comme Chef évangéliste de l'Internet (Chief Internet Evangelist).

Il a aussi travaillé avec la NASA sur le projet de l'Internet interplanétaire (ou « Internet des étoiles ») pour définir un nouveau protocole de communication entre les stations spatiales, les vaisseaux et les satellites artificiels. Il collabore aussi sur IPv6, la version 6 du protocole IP.


1. La fin du temps de chargement

La première grande différence avec le Web que nous connaissons aujourd'hui sera une quasi disparition des temps de chargement et ce, quelque soit l'appareil utilisé pour se connecter. Pour essayer d'imaginer ce futur très probable, vos pages Web s'afficheront instantanément, comme celles d'un programme télévisé.

D'ici 2025, nous pourrons avoir des connexions à très haut débit. Ceci sera rendu possible grâce aux constellations de satellites de type StarLink, la 5G et la généralisation de la fibre optique. Pour diffuser et accéder à des contenus toujours plus gourmands en ressources, les fournisseurs d'accès et les opérateurs n'auront pas d'autres choix que de concentrer sur la vitesse pour garder leurs clients et essayer d'en conquérir d'autres.

2. Un accès instantané à Internet

Aujourd'hui, vous pouvez vous connecter à un hupsot WiFi dans un café, un restaurant, un aéroport. etc. Il vous faut d'abord trouver le réseau puis sans doute, vous identifier avec une clé et un identifiant à saisir. C'est tout bonnement insupportable ! Si vous avez déjà essayé de vous connecter de la sorte en perdant une dizaine de minutes, vous me comprenez certainement.

D'ici 5 ans, nous pouvons espérer accéder au réseau simplement en ouvrant son téléphone (ou son ordinateur portable). La saisie d'un tas de codes et la recherche d'un réseaux pour se connecter ne seront plus qu'un lointain souvenir. Ce changement sera probalement l'oeuvre de l'IOT car de plus en plus d'appareils connectés nécessitent un accès instantané à Internet.

3. Internet est commandé par la voix

Même si cette technologie est déjà présente, on peut s'attendre à ce que de plus en plus de sites ajoutent la possibilité aux utilisateurs d'effectuer des recherches vocales. Actuellement, quelques assistants vocaux utilisent déjà ce type de technologie, mais dans les cinq prochaines années, nous auront une utilisation quasiment vocale d'Internet. Des appareils tels qu'Alexa (ou Google) ouvrent la voie (...) vers cette technologie. Il n'est pas utopique de penser que les navigateurs Web finiriont eux aussi par obéir à la voix de leur maître

Lorsque l'on effectuera une recherche vocale, les appareils se connecteront à Internet et les résultats s'afficheront durectement sur un écran. Tout se connectera et fonctionnera à partir de la commande vocale.

4. La réalité augmentée est la norme

Avez-vous déjà entendu parlé de l'application Noovie ? C'est une app qui permet, par exemple, d'interagir avec ce qui est diffusé à l'écran quand vous êtes au cinéma. Dans un futur assez proche, les écrans de nos smartphones diffuseront des images en très haute définition, ce qui démocratisera naturellement la réalité augmentée dans nos vies quotidiennes.

On peut donc s'attendre à ce que de plus en plus de sites Web mettent en oeuvre la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Et il y a fort à parier et que ces technologies se retrouveront prochainement sur nos réseaux sociaux. Ne nous y trompons pas, les entreprises créent ces applications afin de pouvoir interagir avec les clients en ajoutant une dimension supplémentaire à l'expérience.

5. Un accès universel

D'ici 5 ans, nous serons plusieurs milliards d'humains à être connectés à Internet. Dans certains pays, le taux d'accès de la population est déjà proche des 100%. Les projections les plus raisonnables montrent que d'ici 5 ans, la quasi totalité de la population mondiale sera sans doute connectée à Internet.

Grâce à l'Internet des objets (IoT) et aux constellations de satellites, la part actuelle va donc continuer à diminuer pour tendre vers une connectivité totale de la population mondiale. Même pour les communautés agricoles et autres zones très isolées.

6. Un Internet sans ordinateur

En parlant de l'IoT, il faut s'attendre à ce que nous accédions à Internet autrement. L'avenir et l'accès du Web ne dépenderont plus seulement d'un smartphone ou d'un ordinateur. Il est déjà possible d'accéder au réseau depuis différents types d'appareils (je pense ici aux fonctionnalités de la maison intelligente, par exemple). Nous avons vu ce changement arriver avec l'utilisation d'Alexa et de Google Home.

Le développement extrémement massif de l'IoT va nous donner un accès à Internet toute la journée tous les jours via une grande variété d'appareils.
Plus de fruits ? Pas de problème, notre frigo connecté se met en ligne, commande notre quantité habituelle de fruits et nous envoie un message pour aller récupérer notre commande à l'épicerie.

7. L'intelligence artificielle au service du code

Le codage devient de plus en plus automatisé, sourtout lorsqu'une bibliothèque devient de plus en plus expansive. D'ailleurs, on voit déjà certains prestataires utiliser l'IA pour aider leurs utilisateurs à créer des sites Web. Nul doute que cette tendance se généralisera également aux sites Web professionnels.

Alors c'est vrai, nous devons encore apprendre certains langages de base pour concevoir et designer un site ou une application mais la vitesse à laquelle nous créons et implémentons ces personnalisations ne sera plus acceptable dans les prochaines années.

8. Plus une histoire qu'une expérience

Depuis peu, on voit arriver une nouvelle tendance en matière de Web que je trouve très intéressante d'un point de vue utilisateur. Vous faites défiler les pages sur votre smartphone, révélant de nouvelles couches d'une histoire au fur et à mesure du scroll. La narration immersive est probablement ce à quoi ressemblera le Web du futur. Dans ce schéma, les mises en page sous forme de grilles disparaîtront pour laisser la place à une vértiable histoire. Au lieu d'éléments faits de navigation, de corps de texte et de popups, vous serez plongé dans une histoire et emmené d'un point A au point B tout au long de la visite du site.

9. Augmentation de la cybercriminalité

En 2018, il y a eu plus de 2 216 fuites de données et plus de 53 000 faits de cybercriminalité dans le monde. Les cybercriminels redoublent d'ingéniosité pour trouver et dérober nos données personnelles, soit directement sur nos ordinateurs soit sur les serveurs des entreprises où nous sommes enregistrés. Rappelez-vous, le mail de l'héritier du Nigéria ne date pas d'hier...

Vu la valeur grandissante de nos données personnelles, je suis très pessimiste et il est à craindre que d'ici 5 ans, celles-ci seront de plus en plus convoitées et serviront de monnaie d'échange. Malheureusement, le crime a encore de beaux jours devant lui.

10. Un Web sous contrôle

L'affaire Snwoden a mis en lumière des faits très graves de violation des droits de millions de citoyens américains (entre autres). Et malgré ces révélations et ces preuves accablantes, les coupables et les menteurs sont toujours dehors, en tout impunité.

La reconnaissance faciale, la surveillance de nos mails, nos messages et nos conversations, la collecte de nos données iront grandissant dans les prochaines années car rien n'arretera les gouvernements et certaines entreprises sur ce terrain là. Sous couvert de sécurité et de lutte anti-terroriste, nos libertés nous auront échappées et nous aurons perdu le dernier espace de liberté que nous avions.

Bonus. Un Web enfin green

J'ai gardé ce thème qui m'est cher pour la fin car je voudrais que vous terminiez cette plongée dans le futur du Web sur une note positive. En 2020, Internet n'est pas une industrie propre. Loin s'en faut. Même si les GAFAM tentent de jouer le jeu, ce n'est pas en mettant quelques panneaux solaires sur le toit d'une entreprise que l'on rendra Internet vraiment propre. On se donne juste bonne conscience.

J'ai envie de croire que d'ici 5 ans, les serveurs seront beaucoup plus respectueux de notre planète, que nos smartphones n'auront plus besoin d'enfants pour avoir des batteries longues durée et que nous aurons des ordinateurs dotés de technologies enfin responsables. J'ai vraiment envie d'y croire parce que c'est mieux pour nous et parce que nous n'avons plus vraiment le choix !

En conclusion

Tout ceci ne sont que des suppositions et des hypothèses. Certes, je me base sur l'état actuel des technologies et sur ce qui semble se dessiner pour imaginer ce à quoi il faut s'attendre dans les prochaines années. De nouvelles technologies apparaissent sans cesse, avec des perspectives que personne ne pouvait imaginer il y a encore quelques mois. Excitant ou effrayant, chacun a son opinion là dessus. Une chose est sure, le nombre d'appareils pouvant se connecter, le nombre de personnes ayant accès à Internet, la vitesse de transfert des données et la fréquence d'utilisation d'Internet vont continuer à augmenter.

Qu'attendez-vous du Web du futur ? Comment imaginez-vous ce Web pour vous et votre quotidien ? J'attends vos commentaires et vos idées :)

Daniel Dubois

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.