Blog de web-eau.net

D'après de nombreuses études, les français sont de plus en plus tentés par la création d'entreprise. Il serait plus juste de parler de création d'activité si l'on veut être précis. Bien que souvent décrié, l'ancien staut auto-entrepreneur a donné à de nombreuses personnes les clefs d'accès à la création (ou à la légalisation) d'une activité. Même si pour beaucoup l'idée n'est pas de lâcher son emploi salarié, l'objectif de cette seconde vie professionnelle est bien de générer des revenus supplémentaires.

Se lancer est une aventure passionnante qui peut devenir un vrai cauchemar si l'on ne prépare pas le terrain suffisamment en amont ou devenir une vraie source d'épanouissement personnelle si vous lisez ce qui suit. Dans cet article, nous aborderons la création d'entreprise sous l'angle du web (vous vous en doutiez) car aujourd'hui il n'est pas pensable de se lancer sans avoir une présence virtuellement réelle.


Anticiper pour réussir son projet Web


Pour illustrer cet article, je vous propose de suivre un exemple

En dehors de son emploi, Elisa est férue de livres anciens. Comme une vraie passionnée, elle achète et vend des vieux bouquins sur les brocantes, les salles des ventes, les salons et les librairies spécialisées. Elle s'est fait un nom en tant qu'amateur au fil des années dans ce milieu particulier. Aujourd'hui, elle désire profiter d'Internet pour élargir son champ d'action et toucher une clientèle plus internationale.


Par où commencer ?

Ne cherchez pas, je ne vous parlerai pas dans cet article de statut juridique, de plan de financement, de business model ou de levée de fonds.
L'objectif de cet article est de vous faire prendre conscience que la création d'entreprise côté web est une démarche qui doit être anticipée pour maximiser les chances de réussite. Lancer un site web en décembre en espérant faire du chiffre dès la St Valentin sans aucune préparation est illusoire et inutile, même si vous avez des produits révolutionnaites et l'idée du siècle.

Pour bien démarrer, commençons par déterminer de quel type de site web vous avez besoin. Il existe principalement deux types de site pour les entrepreneurs :

  • Site vitrine: ce type de site est généralement constitué de quelques pages qui ont pour but de présenter votre activité en ligne. Ici, l'objectif est d'inciter l'internaute à vous contacter.
  • Site boutique: ce type de site est beaucoup plus conséquent en terme de fonctionalités. L'objectif ici est de transformer les internautes en clients et de générer du chiffre d'affaires.

Le type de site web

Elisa est très tentée par un site boutique en version multilingue car cela lui permettrait de pouvoir acheter et vendre ses livres anciens à une clientèle internationale.
Après réfléxion, elle décide finalement d'opter dans un premier temps pour un site vitrine pour démarrer son projet sans trop investir de trésorerie. Cette option lui permettra d'envisager l'option e-commerce dans un second temps si tout se passe comme prévu.


D'accord, et ensuite ?

Maintenant que vous avez déterminé le type de site qu'il vous faut, vous demandez à Google comment créer un site web. Obéissant, le célèbre moteur de recherche vous indique plusieurs millions de résultats. Comment faire le tri dans tout ça ?

Ce point est fondamental car la moindre erreur au départ sera difficilement rattrapable par la suite. Le temps et l'argent consacrés sont des investissements que vous pouvez peut-être perdre mais l'image de marque que vous donnerez au départ sera elle pratiquement indélébile. Pour savoir comment répondre à cette question légitime, voyons les différents angles qui permettent de faire le tri dans les réponses de Google.

  • Un prix d'appel: très souvent, ce type d'offre ne correspondra pas exactement à vos besoins et vous devrez ajouter de nombreuses options pour avoir un site réellement conforme à vos attentes et besoins. Le prix d'appel ne sera alors plus qu'un lointain souvenir. Par ailleurs, cherchez-vous à acheter un prix ou un site web ?
  • Créer soi-même: le DIY est très à la mode mais avez-vous le temps nécessaire à consacrer à une auto-formation complète pour créer votre site, pour comprendre comment fonctionne le référencement, pour maitriser tous les points techniques (sauvagrde, mises à jours, etc) ? Attention, certaines économies peuvent ici couter très cher.
  • Les plateformes: solution à priori idéale car peu onéreuse, rapide à mettre en oeuvre et ne nécessitant peu d'investissement temps de votre part, ce type de prestation se révèle rapidement être un piège car vous n'êtes finalement pas propriétaire de votre nom de domaine, et donc, de votre site.
  • Un prestataire: un prestataire peut être une agence ou un indépendant. Avant de parler de budget, il prendra le temps de vous écouter, de comprendre quel est votre projet, quels sont vos besoins et comment il devra vous accompagner. Pour lui, la réussite du projet passe d'abord et avant tout par la réussite de votre projet.

La solution retenue

Elisa n'a ni le temps ni l'envie de se former aux techniques du web pour créer son site et tenter d'économiser quelques euros. Souhaitant garder malgré tout toute la maîtrise du projet, elle exclue également d'avoir recours à une plateforme. Elle choisit donc de confier son projet à un prestataire qui devra l'accompagner de bout en bout de son projet.


le cahier des charges

Le cahier des charges est un document qui décrit le plus précisemment possible, le design (typographie, tailles, couleurs, iconographie, images, etc) ainsi que la totalité des fonctions attendues pour le site web. Dans la mesure du possible, chaque page doit y être décrite et expliquée de manière à ce que le prestataire puisse comprendre ce que vous attendez.

cette étape est cruxiale pour votre projet parce que le prestataire devra vous fournir exactement ce qui aura été écrit dans ce document. Autrement dit, ce document important vous protège en cas d'un éventuel conflit. Ne négligez surtout pas cette étape, certes rébarbative, mais ô combien importante. Un prestataire qui ne vous propose pas de remplir un cahier des charges est donc à éviter.


Les documents

Le prestataire retenu par Elisa lui a adressé un cahier des charges à remplir dans son intérêt. Suite à cela, il a prit le temps de vérifier certains points avec sa cliente et de répondre à ses dernières questions. Une fois le cachier des charges rempli et retourné, Elisa a reçu un devis et un bon de commande pour le site qu'elle souhaite faire réaliser. Tout est clair et sans surprises.


Maintenant, vous connaissez la durée nécessaire à la création de votre site, il ne vous reste plus qu'à planifier le lancement de votre activité. Enfin, presque....
Oui presque car nous sommes encore assez loin de pouvoir lancer votre site et votre activité dans des conditions optimales de succès. Il ne suffit pas de mettre un site en ligne pour que celui-ci devienne du jour au lendemain, visible. Il faut pour cela travailler le référencement. C'est ce que nous allons voir maintenant.


Le référencement

La seule préoccupation d'un prestataire sérieux est de faire en sorte que votre site soit visible et pour cela, je vais vous donner quelques conseils qu'il vous appartient de mettre en application.

Quand on parle de référencement, il faut bien comprendre que l'on parle d'abord de visibilité. Et pour gagner en visibilité, il faut être en capacité d'actionner plusieurs leviers. Avoir de nombreux fans sur les réseaux sociaux, avoir une notoriété reconnue dans le domaine d'activité, publier régulièrement des contenus textuels et visuels pertinents et intéressants, savoir fédérer largement de nombreux internautes sont des pièces essentielles de votre puzzle référencement. Si vous pouvez acquérir une ou plusieurs de ces pièces avant de publier votre site, vous ferez alors un très grand pas en avant vers la réussite de votre projet.

Par ailleurs, si au cours de cette phase vous vous appercevez d'un désintérêt de votre cible pour vos produits ou vos services, il sera toujours temps de rectifier le tir et d'adapter ce qui peut l'être avant qu'il ne soit trop tard. Cette phase est donc essentielle pour valider la faisabilité et la viabilité du projet dans son ensemble.

Plus vous préparerez efficacement en amont ce travail et plus votre site gagnera rapidement en notoriété à sa publication. Ce travail peut naturellement être délégué à un/e prestataire externe si vous n'avez ni le temps ni les compétences pour le faire.


L'avant projet

Elisa dispose maintenant de plusieurs semaines / mois avant que son site ne soit mise en production. Elle va donc pouvoir mettre à profit toute cette période pour travailler dès à présent son référencement : rédaction de nombreux articles pour son futur blog, création des pages Facebook, Instagram, Pinterest et Google+ où elle informera ses fans de l'avancée du site, où elle postera des informations et des contenus pertinents, répertorier et intervenir sur les principaux forums et les groupes Facebook consacrés aux livres anciens, réaliser des vidéos pour sa chaine Youtube, etc. Cela lui permet d'appréhender le web côté SEO et de réduire les coûts de production de son site.


La mise en production

Nous arrivons à la fin du projet. Le site va être mis en ligne dans les prochains jours.
Si vous avez suivi ces conseils, votre communauté de fans est en attente de cette mis en ligne pour y découvrir vos produits et vos services. D'ailleurs, c'est une excellente occasion pour leur réserver un cadeau pour les remercier de leur fidélité et leur patience. Vos contenus ont été intégrés au site, vos vidéos postées sur Youtube, tout est prêt pour le jour J.

Tout le travail que vous avez réalisé en amont de cette phase ultime est un temps précieux qui se transformera en trafic qualifié le moment venu. C'est une étape à considérer comme un investissement, ni plus ni moins.


La vie du site

Bien sur, le site d'Elisa a bénéficié d'une optimisation pour le référencement naturel. Mais cela ne fait pas tout car sans contenu de qualité, il ne peut y avoir de trafic qualifié et donc, de clients. Aujourd'hui, Elisa travaille avec son prestataire sur la phase e-commerce de son site, à la lumière des enseignements qu'elle a pu glaner depuis la mise en ligne.


Avant de conclure, vous pourriez sans doute avoir intérêt à lire également les articles suivants :


Conclusion

Comme disait Jean de La Fontaine à propos du web, "Il ne sert à rien de courir, il faut partir à point".
Pour beaucoup, le projet de création d'entreprise est le projet d'une vie. Si l'on dispose de peu de moyens financiers au départ, il est préférable de mettre toutes les chances de côté en choisissant un prestataire à l'écoute et capable de vous accompagner tout au long du projet. Ne cherchez surtout pas à brûler les étapes, mais prenez le temps de bâtir patiemment et durablement les fondations de votre futur succès. C'est en tout cas ce que je vous souhaite sincèrement.

 

A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances avec les néophytes aussi bien qu'avec les personnes plus expérimentées.

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

    Participant à cette conversation

    • Toujours intéressant vos articles. Bravo continuez

    • merci à vous de les lire :)

    • Merci pour votre article qui m’a été fort utile, car je souhaite présenter mes activités sur la toile. Toutefois, avant de léguer la tâche à quelconque prestataire, il est bon pour moi d’avoir avant tout les bonnes bases, voire plus, sur le sujet. Donc voilà, votre billet m’a clairement fait comprendre la démarche à suivre. J’espère en apprendre davantage sur votre site. À très bientôt !

    • Yahoo Directory

      L'article est intéressant car il pousse à la réflexion. J'ajouterai éventuellement un paragraphe sur la gestion d'un projet quand on travaille en groupe. Il y a là aussi beaucoup à dire.

    • Calin

      Bonjour Daniel,
      Joliment écrit sur la façon de démarrer une entreprise Web, qu’il s’agisse d’un blog ou d’un site Web de commerce électronique. Oui, le référencement joue un rôle important dans les deux types, tout comme le marketing des médias sociaux.

      Dernière édition du commentaire il y a environ 1 semaine par Daniel

    web-eau.net is not affiliated with or endorsed by the Joomla! Project or Open Source Matters. The Joomla! name and logo is
    used under a limited license granted by Open Source Matters the trademark holder in the United States and other countries.