5 manières de soutenir les créateurs.trices de contenu

5 manières de soutenir les créateurs.trices de contenu

Vous qui lisez cet article sur ce blog, qui lisez mes tutoriels à propos de Joomla, qui téléchargez mes livres blancs, vous-êtes vous déjà posé la question de savoir combien de temps il me fallait pour concevoir, créer et vous proposer tout cela ?

Sachez que la création d'un article de blog demande beaucoup d'efforts. Parmi ces efforts, citons l'imagination pour essayer de trouver le sujet original, le temps pour le rédiger, le relire, le corriger, l'améliorer, l'enrichir, l'illuster, le mettre en forme, etc. Parfois même, je décide de le traduire si j'ai assez de temps et de courage pour le faire. En règle général, il me faut une journée de travail complète pour rédiger entièrement un article ou un tutoriel (parfois plus, rarement moins).

Cette journée de travail vous est entièrement consacrée car cet article est rédigé avec passion pour vous, pour vous divertir, pour vous transmettre une information ou de la connaissance. Comme je suis réfractaire à la publicité pour moi et pour mes lecteurs.trices, vous n'en voyez pas dans mes articles et sur mon site. J'ai donc fait le choix de ne pas être rémunéré pour publier mes contenus sur mon site et sur blog. Cela ne signifie pas pour autant que mes contenus ne valent rien ou que je travaille gratuitement mais simplement que j'ai choisi un autre mode de fonctionnement plus respectueux.

On n'est jamais heureux que dans le bonheur qu'on donne. Donner, c'est recevoir

Abbé Pierre

Depuis que nous sommes entrés dans l'ére de la sur-information, nous sommes de plus en plus nombreux.ses à dévorer les contenus que nous trouvons sur les blogs, sur les réseaux sociaux, les forums et autres site web. Notre boulémie d'informations et de connaissances ne semble pas avoir de limites. D'un autre côté, les créateurs.trices de contenus sont en quête perpétuelle de visibilité via les blogs et les réseaux sociaux pour proposer de l'information (tel cet article) ou de la connaissance (comme les tutoriels) au plus grand nombre. Et la visibilité est difficile à trouver dans cette sur-exposition de la sur-information.
Aujourd'hui, la diffusion du contenu repose sur un modèle économique simple et très inéquitable :

  • Les créateur.trices de contenu comme web-eau.net, par exemple.
  • Les éditeurs comme Facebook, Google, etc.
  • Les lecteurs.trices comme vous et moi.

Le plus souvent, les créateurs.trices sont rémunéré.es par les éditeurs au moyen de la publicité qu'ils affichent aux derniers. Dans ce schéma, seuls les éditeurs sont gagnants (et très largement).

Il arrive parfois, mais c'est plus rare, que les créateurs.trices monétisent eux-mêmes leurs contenus sans passer par les éditeurs (l'exemple le plus connu est celui de l'eBook). A moins d'être une star dans son domaine, les revenus générés sont généralement assez faibles.

La dernière option consiste à diffuser gratuitement son contenu en échange d'un peu de visiblité. C'est ce qu'on appelle le freemium et c'est est un modèle économique comme les autres. Je l'ai adpoté depuis quelques années et je continue de penser qu'il répond à une vraie demande de la part des internautes. A ce sujet, je vous encourage à lire Free, le livre de Chris Dickinson.

En effet, il faut bien admettre que tout le monde ne peut pas se permettre de payer pour accéder à un tutoriel. Tout le monde n'a pas nécessairement envie de se créer un énième compte juste pour lire un article. Et avouez qu'il est particulièrement horripilant de devoir subir des tonnes de publicités sous prétexte que c'est "normal" aujourd'hui. Eh bien non, je suis désolé mais je ne trouve pas cela normal de faire subir tout ça aux internautes !

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Guillaume Appolinaire

Se pose alors la question de savoir comment il est possible pour les lecteurs.trices de remercier et de soutenir les créateurs.trices de contenus exempts de publicité. Pour répondre à cette question, je vous propose 5 solutions qui ne vous couteront que quelques clics de votre temps. Autant dire que vous pouvez en user et en abuser !

1. Liker et partager leurs contenus

Vous avez aimé cet article sur les navigateurs web car il vous a aidé à en choisir un plus respectueux de votre vie privée ? Vous avez trouvé ce tutoriel sur Joomla très complet ? La première chose et le plus simple à faire pour remercier son auteur de vous avoir donné toutes ces informations utiles, est de liker son article. Que ce soit sur la page du contenu ou sur les réseaux sociaux quand vous le voyez apparaitre dans votre fil d'actualités, un simple like est déjà un premier Merci adressé à la personne qui a créé ce contenu.

Si vous avez appris quelque chose d'intéressant et si vous pensez que cela peut également être utile à vos ami.es, vous pouvez également partager ce contenu. En 2 clics, vos réseaux amicaux auront accès à cet article et pourront églement en profiter grâce à vous ! N'oubliez pas d'ajoutez un petit mot à l'attention de vos réseaux pour personnaliser votre partage.

En faisant tout cela, vous remerciez la personne qui a pris le temps de créer ce contenu que vous avez apprécié, en lui donnant de la bienveillance et de la visibilité.

L'amour trouve un moyen, l'indifférence cherche une excuse.

Proverbe ukrainien

2. Laisser un commentaire

La seconde chose que vous pouvez faire si le coeur vous en dit et si le contenu vous a réellement plu, est de laisser un commentaire à l'attention de l'auteur. Vous n'imaginez certainement pas le sourire de satisfaction que peut provoquer un simple mais adorable Merci pour cet article. En ce qui me concerne, vos commentaires me sont également indispensables pour savoir quels types de contenus vous préférez lire.

Et enfin, n'oubliez pas que tout comme les like et les partages sur les réseaux sociaux, les commentaires (sur les articles de blogs ou les vidéos) peuvent permettre à certaines publications de remonter dans le fil d’actualité.

3. En parler autour de vous

Parce que nous ne sommes pas toutes et tous adeptes des réseaux sociaux, le bouche à oreille reste encore la meilleure des publicités, même à l'heure d'Internet. Si un.e de vos ami.es vous recommande un restaurant, vous serez tenté d'y aller déjeuner pour avoir, vous aussi, une bonne expérience. Et vous lui en serez gré si le repas est excellent. Dans le même ordre d'idées, si vous recommandez mon blog auprès de vos ami.es parce que vous y trouvez des informations pertinentes, vous donnerez l'occasion à vos ami.es de découvrir et d'apprécier mes contenus. Il suffit d'y penser et de ne pas hésiter à le faire lorsque l'occasion se présente.

4. Cliquer sur leurs liens affiliés

Certain.es créateur.rices de contenus génèrent quelques euros grâce à l’affiliation (c’est mon cas). Si vous ne connaissez pas ce principe, les liens affiliés permettent aux créateurs.trices de contenu de toucher une commission sur la vente de produits ou de services cités sur leur site Web ou dans leur blog. Pour que cela fonctionne, il vous suffit de cliquer sur les liens affiliés présents sur certaines pages de mon site lorsque vous avez besoin d'acheter un template ou de changer d'hébergeur. Cela ne change rien pour vous mais mises bout à bout, ces commissions peuvent améliorer l'ordinaire à la fin du mois.

La bienveillance est un boomerang ; l'indifférence aussi.

Corinne Hofmann

5. Leurs verser un pourboire

Grâce à la magie d'internet, il est aujourd'hui possible de verser un pourboire aux créateurs.trices de contenu. Attention, je ne parle pas de faire un don via Paypal (je les accepte aussi, rassurez-vous) mais bien de verser un pourboire !

Concrétement, ça fonctionne comment ?

En utilisant le navigateur Brave, vous pouvez choisir de regarder de la publicité (et même décider du nombre de publicité que vous verrez). En faisant cela, vous accumulerez des BAT (acronyme pour Basic Attention Token) dans un porte-monnaie virtuel. Et vous pourrez ensuite soutenir les créateurs.trices vérifié.es par Brave en leur versant un pourboire ponctuel ou régulier. Tout simplement et sans débourser un centime de votre poche !

Versement pourboire Brave
Comment remercier web-eau.net en quelques clics grâce à Brave Rewards.

Pour télécharger et installer Brave, le navigateur respectueux de vos données et de votre vie privée, suivez ce lien. Merci par avance pour vos pourboires :)

Conclusion

Des créateurs.trices de contenus comme web-eau.net, vous en connaissez sans doute plusieurs. Si vous aimez ce que nous faisons et que vous voulez nous soutenir et nous encourager, partagez nos contenus, parlez-en à vous ami.es, likez nos publications et soutenez-nous avec des pourboires. Cela ne vous coutera rien d'autre que quelques clics et nous en avons bien plus besoin que Facebook ou que Google. Et nous saurons vous en remercier au centuple. Merci par avance.

On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux

Antoine de Saint-Exupéry

Source illustration principale : undraw.co créée par Katerina Limpitsouni

Daniel Dubois

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif au sein de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.