Le CMS, un outil taillé pour le web

Parmi les demandes récurrentes de mes clients, la gestion d'un site doit aujourd'hui pouvoir se faire en toute autonomie, sans avoir recours à un prestataire externe (agence web, webmaster, développeur, etc). Au delà de l'aspect purement financier qu'impose le recours régulier à un tel prestataire, il y a également les aspects ludique et formation qui interviennent dans cette demande légitime et dans la prise en main de son propre site web. La plupart de mes clients le reconnaissent d'ailleurs après plusieurs mois d'utilisation quotidienne "gérer son propre site ce n'est finalement pas si compliqué". Pour les aider dans cette étape importante, j'ai choisi de leur faire découvrir le web du bon côté de la Force en utilisant un CMS (Content Management System ou Outil de Gestion de Contenu) qui leur permet justement de pouvoir gérer leur site web en toute autonomie.

Il existe plusieurs CMS aujourd'hui sur le marché. Chacun possède ses qualités propres et le but de cet article n'est pas de vous en faire une liste à la Prévert pour dénigrer ou vanter tel ou tel autre. L'époque des guéguerres stériles est révolue. Au travers de ce qui suit, je vais m'appliquer à vous expliquer ce qu'est un CMS et vous démontrer que ce type d'outil est aujourd'hui parfaitement adapté à tout type de projet web. Et vous verrez que les possibilités offertes sont réellement illimitées.

Comment réduire votre taux de rebond ?

Qu'est ce qu'un CMS ?

Un CMS est un outil de gestion de contenu dynamique. Généralement, un CMS est composé d'une partie "frontend" (visible par l'ensemble des internautes ayant accès au site) et une partie "backend" qui est réservée à l'administration du site (donc accessible après identification aux administrateurs). C'est depuis cette partie "backend" que se pilote toutes les fonctions du site : gestion des articles (ajout, suppression, modifications, etc), import des fichiers médias (images, vidéos, etc), gestion des fonctions techniques du site : ajout, suppression ou désactivation d'une extension ainsi que tous les réglages liés au template. Le backend possède un système de workflow permettant à l'équipe éditoriale de travailler simultanément sur le contenu. C'est donc une véritable "tour de contrôle" à partir de laquelle vous pourrez gérer l'ensemble de votre site web en parfaite autonomie. L'ensemble des fichiers est stocké sur un serveur et les données sont stockées dans une base de données.

Quelles fonctions ?

Seul, le CMS offre déjà de nombreuses fonctions qui permettent de créer un site web tout à fait fonctionnel. Mais si vous avez besoin d'ajouter des fonctions particulières selon la nature du projet web que vous souhaitez entreprendre, il est tout à fait possible d'y ajouter des extensions tierces qui viendront compléter l'outil de base. Voyons quelques caractéristiques qu'un CMS vous permet d'utiliser ou de créer :

  • Tenir un blog,
  • Avoir un forum,
  • Créer son propre réseau social,
  • Charger et gérer des images dans une galerie,
  • Créer un fil d'actualité pour votre auditoire,
  • Permettre à vos visiteurs de s'inscrire et de gérer leurs profils,
  • Ouvrir une boutique en ligne,
  • Suivre le trafic et les statistiques,
  • Offrir un espace de téléchargement de fichiers,
  • Définir différents niveaux d'accès selon les profils,
  • Et pourquoi pas en plusieurs langues ?
  • etc etc...

Vous le constatez, les possibilités sont quasiment infinies. Pour ma part, je n'ai pas encore pu répondre à un client "Non, ce n'est pas possible".

Pour quel type de projet ?

Vu que nous ne sommes pas limités sur les fonctionnalités d'un CMS, on peut quasiment dire que vous n'êtes pas limité sur la nature et la volumétrie de votre projet web. Même si ce type d'outil ne vous permet pas un contrôle total sur les fonctions centrales ou sur sa structure, le CMS reste de loin, la meilleure approche pour bien débuter dans le web (sauf à vouloir recréer Facebook ou Amazon...).

Particulièrement adapté pour créer des sites "vitrine" (présentation de votre activité, par exemple), des sites communautaires (réseau social, forum, etc.), des portfolios (galeries photos, etc.), des blogs eu des sites e-commerce (boutique en ligne, téléchargements, etc), le CMS saura répondre à votre projet, quelque soit son importance.

Mon conseil ici est de commencer par créer votre premier site et d'y ajouter progressivement les fonctions qui deviendront nécessaire au fur et à mesure en fonction de vos besoins. Vous pourrez alors mesurer les impacts à chaque étape de votre projet.

Des points de vigilance ?

Techniquement, je ne vois pas de soucis majeurs liés à l'utilisation d'un CMS. Veiller à faire les mises à jours lorsqu'elles vous sont proposées est toujours un gage de sécurité et de stabilité. je ne saurais trop vous conseiller d'être attentif sur ce point précis. Hormis cela, aucune connaissance technique n'est requise pour l'utiliser au quotidien.

La principale critique formulée à l'encontre des CMS concerne le référencement. En fait, un CMS se référence parfaitement comme n'importe quel autre site web. Si vous respectez les préconisations et les règles en la matière, il n'y a aucune raison que votre site n'apparaisse pas dans les résultats des moteurs de recherche. Ensuite, il vous appartiendra de faire en sorte que votre contenu soit attractif et pertinent pour que vous attiriez de nouveaux visiteurs. Ceci contribuera également à améliorer votre référencement.

Conclusion

Quelque soit la nature de votre projet web, un outil de type CMS saura répondre à vos besoins. Si la découverte de l'univers de web du côté de la Matrice peut s'avérer intimidante au départ, sachez qu'il existe des forums communautaires où vous trouverez de l'aide, de nombreuses vidéos accessibles en ligne et des formateurs prêts à vous accompagner dans votre démarche. Sans trop m'avancer, vous devriez être en mesure de créer votre site web vous-même. Par contre, si vous n'avez pas le temps de vous consacrer à cette phase initiale, nous pouvons échanger autour de votre projet et voir comment nous pouvons le piloter ensemble. N'hésitez pas à me contacter librement à ce sujet.


A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.