Pourquoi vous devez ajouter un glossaire à votre site web ?

Pourquoi vous devez ajouter un glossaire à votre site web ?

Le glossaire est un lexique regroupant certains termes nouveaux ou difficiles ainsi que leur signification. Il existe également des dialectes spécifiques utilisés dans un territoire ou un pays, et leur signification doit être insérée dans un glossaire. Le lexique est dans la plupart des cas présenté en ordre alphabétique : c’est par exemple le cas d’un livre.

Il faut noter que plusieurs entreprises, organisations ou boutiques en ligne utilisent un glossaire pour leur site web. Voulez-vous connaître quels sont les avantages à ajouter un glossaire à votre site web ? Poursuivez alors votre lecture.

Pourquoi vous devez ajouter un glossaire à votre site web ?

Le glossaire... pour expliquer le sens de certains mots

La raison d’être du glossaire est d’expliquer le sens de certains mots utilisés dans un contenu. Il se peut que ces mots en question soient ambigus ou même polysémiques. Il faut rappeler qu’un mot ambigu possède deux sens différents, et qu’un mot polysémique comporte plusieurs sens.

Dans certains cas, le glossaire constitue des mots nouveaux inventés par un individu, une communauté, un organisme ou une personne de renom (qu’elle soit une star ou un scientifique).

Il convient de noter que vos explications doivent refléter votre secteur d’activité. Pour illustrer ce propos, supposons que votre thématique s’articule autour du web. Dans certains de vos contenus, vous faites sûrement usage des termes tels que site, webmarketing, contenu, Internet, internaute, relation client, consulting, manager SEO, et bien plus encore.

Prenons le mot «site» comme exemple : il peut désigner dans un contexte militaire le site d’un canon tandis que dans le contexte industriel, le mot « site » signifie un endroit où un chantier est localisé. Il dénote également un site touristique, mais dans le contexte du web, il désigne évidemment un site web.

Dans ce cas, lorsque vous mettez le mot « site » dans votre glossaire, vous avez besoin d’expliquer qu’il s’agit d’un site web. Bien entendu, il est idéal que vous expliquiez uniquement le site qui est relatif au site web parce que votre thématique est axée sur le web. Il est donc inapproprié de parler de la signification du mot « site » dans un contexte militaire ou dans un contexte industriel.

Le glossaire... pour améliorer la structure de votre contenu

En général, le glossaire optimise la forme ou apparence de votre site, et donc votre contenu. La mise en place d’un glossaire dans un site web s’inscrit effectivement dans le cadre de l’amélioration de l’expérience utilisateur ou UX.

Un internaute satisfait par votre site cherche à explorer vos autres contenus, plus précisément les contenus premiums tels que :

  • Le livre blanc ou e-book ;
  • L’article comparatif ;
  • Le webinar ;
  • Le gated content (contenu verrouillé).

Lorsque la structure de votre site est bien soignée grâce à la présence d’un glossaire dedans, vos visiteurs ont également tendance à mémoriser votre nom de domaine. Par conséquent, ils reviendront sûrement pour leurs prochaines recherches et donc pour lire vos nouveaux contenus.

Le glossaire... pour faciliter la navigation des internautes

La création d’un glossaire permet de faciliter la navigation des internautes. Quand les internautes lisent vos contenus, ils identifient les mots nouveaux et difficiles que vous avez utilisés.

Ils se permettent pour la suite de cliquer sur ces mots-là pour être emmenés vers votre glossaire. Dans ce cas, les mots nouveaux et difficiles doivent être des ancres de liens et contiennent un lien hypertexte dont le lien votre glossaire.

Vous devez constater le même principe sur Wikipedia : quand vous survolez votre curseur sur certains mots en bleu, la définition de ces derniers s’affiche automatiquement. Dans le cas de votre site web, vous pouvez simplement créer des liens hypertextes qui permettent d’accéder rapidement à votre glossaire.

Le glossaire optimise le siloing SEO

Souvent, le glossaire se place sur le footer d’une page, d’un contenu. Il existe pour autant d’autres endroits où vous pouvez apposer votre glossaire :

  • Slidebar ou barre latérale ;
  • Header ou en-tête de page ;

Sous la liste des catégories de votre site : dans ce cas, votre glossaire se trouve dans la barre latérale de votre site web et non dans un contenu en particulier. Ce dernier et troisième emplacement du glossaire se présente comme étant le nuage de mots-clés de votre site. Le nuage de mots contient des liens qui pointent vers leur contenu respectif.

Un clic effectué par un internaute lui mène vers un de vos contenus. Cela figure parmi les concepts du maillage interne. C’est très efficace pour optimiser le maillage interne, et donc le siloing SEO, surtout lorsque vous veillez à utiliser des bons cocons sémantiques.

En prenant encore Wikipedia comme exemple, qui ne peut pas constater que chaque contenu de ce site de renom comporte beaucoup de liens internes ? Tous ses liens internes sont évidemment créés dans l’optique d’optimiser les cocons sémantiques.

Quand vous créez vos cocons sémantiques, veillez à trier sur le volet vos ancres de liens afin que les moteurs de recherche comprennent votre principe du siloing SEO. Et pour qu’ils augmentent le positionnement de votre site sur les SERPs.

La mise en place d’un glossaire diminue le taux de rebond

Vous n’avez peut-être pas soupçonné qu’un glossaire bel et bien créé peut contribuer à réduire le taux de rebond de votre site web. Il faut rappeler que le taux de rebond ou bounce rate est un élément servant à évaluer en partie la satisfaction-client.

Plus précisément, lorsqu’un internaute est satisfait par votre contenu, il se permet sans doute de rester pendant un certain temps sur votre site. Son objectif est de lire de manière plus attentive le fond du contenu en question.

Mieux la durée où il reste sur votre site se prolonge, mieux le bounce rate se réduit de façon optimale. Il est encore à noter que le taux de rebond est à mesurer sur une échelle de 0 à 100.

Cela ne veut pourtant pas dire qu’un taux de rebond de 50 est considéré comme une notation moyenne. Loin de là, même une notation de 30 ou de 20 signifie que votre site ne répond pas encore à la satisfaction-client.

Un taux de rebond entre 5 et 10 commence à être un bon signe, et votre site peut atteindre cet objectif dans la mesure où il contient des contenus utiles et pourvus respectivement de glossaire.

Le glossaire permet d’améliorer le Topic Cluster

L’un des avantages de la présence d’un glossaire dans un site web réside dans l’optimisation du Topic Cluster du site en question. En général, le Topic Cluster ou Cluster thématique se caractérise par la création du maillage interne dans une optique plus large que le maillage interne à proprement parler. Il implique plusieurs actions telles que :

  • La création d’une ou des pages piliers ;
  • La mise en place des méta-tags ou du nuage de mots-clés ;
  • Le maillage interne de tous les contenus et pages de votre site.

A cet effet, vous vous devez de créer beaucoup d’ancres de liens tout en optimisant vos cocons sémantiques. C’est dans ce cas que le glossaire entre en jeu et tient un rôle non négligeable.

Pour illustrer cette explication, supposons que vous avez des milliers de contenus dans votre site web. Dans le concept du maillage interne, vous avez à relier tous ces contenus entre eux. Ce qui nécessite l’utilisation d’un nombre considérable d’ancres de liens ou textes d’ancrages.

Le Topic Cluster quant à lui sert à lier les contenus avec les pages piliers et la page d’accueil. Et le glossaire qui se présente sous forme de liens hypertextes contribue à optimiser le Topic Cluster et donc le classement de votre site sur les SERPs.

Comment créer un glossaire efficace et optimisé SEO ?

Vous ne pouvez tirer pleinement profit des avantages du glossaire que lorsque vous le créez le plus soigneusement qui soit. Ainsi, il convient de parler un peu des manières de créer un glossaire d'un point de vue de l'expérience utilisateur et du point de vue référencement SEO.

D’abord, il faut que vous choisissiez bien les mots ou les groupes de mots que vous envisagez d’expliquer à l’aide de votre glossaire.
Certains mots complexes ne nécessitent pas la création d’un glossaire : il suffit parfois que l’internaute consulte un dictionnaire en ligne pour comprendre leur signification. De cette manière, vous avez besoin de modérer le nombre de glossaire à ajouter à votre site.

Veillez à classer votre glossaire en ordre alphabétique afin de faciliter la navigation des internautes. Un glossaire efficace contient une explication claire et concise, à la manière d’un dictionnaire en ligne.

Le lexique de votre site web peut être référencé SEO. Vous pouvez effectivement ne pas vous limiter à un seul vocabulaire pour élucider un lexique : vous avez le plein privilège d’utiliser plusieurs mots permettant aux moteurs de recherche de comprendre que votre site est riche en lexique et en sémantique.

Conclusion 

En résumé, le glossaire est l’ensemble des explications des mots nouveaux ou difficiles utilisés dans un contenu. Il permet d’améliorer l’expérience utilisateur et le référencement SEO de votre site web. En effet, il contribue à optimiser la structure de votre site, faciliter la navigation des internautes, réduire le taux de rebond et améliorer le Topic Cluster et le siloing SEO.

Le mot de la fin : Si vous ne disposez pas de compétences nécessaires pour créer un glossaire efficace pour vos visiteurs et parfaitement optimisé pour le SEO, vous pouvez en installer un prêt à l'emploi ou faire appel à un prestataire web.

Daniel Dubois

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif au sein de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.