Quelles pistes pour le SEO en 2015 ?

Les techniques de référencement évoluent sans cesse (enfin, principalement au gré des recommandations et des mises à jour des algorithmes de Google). Rien qu'en 2014, il y a eu 13 mises à jour d'algorithmes de Google selon Moz. Le bon côté des choses, c'est que ces changements favorisent l'émergence de nouvelles techniques et de nouvelles stratégies. Cela oblige également les professionnels du web à se remettre en question et à améliorer sans cesse leur travail pour leurs clients.

Alors que 2014 s'achève plutôt positivement et que 2015 s'annonce comme une année très prometteuse pour web-eau.net, j'ai eu envie de partager avec vous, les axes sur lesquels je vais travailler pour améliorer le référencement de mes clients (et le mien). Je précise que ce ne sont que des tendances, c'est à dire que je les prends comme des pistes de travail en me laissant toujours la possibilité de les adapter en fonction des situations et des évolutions qui ne manqueront pas de survenir.

Quelles pistes pour le SEO en 2015 ?

1. Le contenu est roi

En 2015, comme les années précédentes, c'est encore sur ce créneau que je vais axer l'essentiel de mon travail (pour mes clients et pour mon site). Tout tend à prouver que c'est ce travail de rédaction en lien avec ce que mes lecteurs attendent qui porte ses fruits et bâti une relation durable et forte entre nous.

Ne cherchez pas à truffer vos articles de mots-clefs, ne cherchez pas à plaire à tout prix aux robots mais concentrez-vous plutôt sur la qualité de la rédaction, sur ce que veulent lire vos internautes. Ce sont eux qui feront (ou pas) le succès de vos pages. En vous concentrant sur ces points, vous verrez que vous pourrez vous affranchir de Google pour être bien référencé.

 

2. Mobilisation générale

En 2012, ComScore avait prédit que le trafic mobile dépasserait le trafic web classique en 2014, et c'est exactement ce qui est arrivé. L'explosion du "Responsive Design", aussi bien pour les sites web que pour la communication digitale (emailing, newsletters, etc) confirme également cette tendance depuis 2012. De son côté, Google n'a jamais caché son appétence pour les sites "Responsive Design" qui offrent une bien meilleure expérience utilisateur. D'ailleurs, la récente mise à jour de "Google Webmaster Tools" et l'apparition de la mention "mobile-friendly" à côté du site web dans les résultats de recherche, sont là pour nous le rappeler.

Si vous souhaitez savoir si votre site passe le test de compatibilité mobile de Google, cliquez ici. Par ailleurs, Bing a également indiqué préférer les sites avec une URL "Responsive Design".

 

3. Affranchissez-vous de Google

Selon moi, 2015 pourrait être l'année où certains moteurs de recherche commenceront à prendre plus de parts de marché. Il semble que certains développements récents suggèrent que cela pourrait être possible.

Yahoo a été préféré à Google comme moteur de recherche par défaut par le navigateur Firefox. Il y a également de grosses négociations autour de Safari pour savoir qui de Google, Yahoo et Bing sera le prochain partenaire. DuckDuckGo serait également pressenti pour remplacer Google dans iOS 8 et OS X.

Google ne va pas perdre son leadership en 2015 mais je considère comme important d'avoir de la visibilité aussi sur ces autres moteurs de recherche, en plus de Google.

 

4. Pensons ROI

En tant que propriétaire d'une entreprise qui investi tous les mois dans le SEO, que préférez-vous entendre de la part de votre partenaire référencement ?

  • "Félicitations, vous êtes numéro un sur la requête "acheter des gadgets verts en ligne" mais nous ne sommes pas en mesure de savoir quel chiffre d'affaires cela a généré",
  • "L'infographie que nous avons publié le mois dernier vous a permis de gagner 71 nouveaux liens et a généré 45 conversions pour un chiffre d'affaires de 42 190 €."

La vraie question à vous poser est de savoir si vous préférez avoir un beau rapport vous expliquant que vous êtes numéro 1 sur Google sur votre requête ou de savoir quel est le vrai retour sur investissement de votre campagne SEO ? Pour mesurer le ROI d'une campagne SEO, je vous invite à (re)lire "Comment calculer le ROI d'une campagne SEO ?"

 

5. Une approche médias sociaux

Pour beaucoup, les médias sociaux sont juste des plate-formes pour partager et échanger du contenu. On y inscrit son entreprise et on partage du contenu pour gagner des "amis", des followers, etc. Ca, c'est le web des années 2000. Sauf qu'en 2014, les médias sociaux sont également des canaux de marketing ainsi qu'un canal de service à la clientèle. Votre auditoire social attend que votre marque communique avec lui de manière plus personnalisée, plus "humaine".

Selon moi, il est bien plus efficace et pertinent de se concentrer sur deux ou trois plates-formes de médias sociaux et d'y être très actif. Cela permet non seulement de générer plus de prospects, des ventes et des revenus, mais cela contribue également à construire une relation très fidèle avec vos "amis" qui partageront alors votre contenu.

 

6. Gagner des liens de qualité

Malgré toutes les mises à jour et les changements d'algorithme, une chose reste intangible: les liens entrants restent le signal le plus influent en terme de confiance et d'autorité. Cela ne va pas changer, du moins pas en 2015 et pas de sitôt.

La période où l'on cherchait à avoir des liens en pagaille sur des blogs de faible valeur ajoutée et à flouer les moteurs de recherche avec des flots de liens "pourris", est maintenant révolue. Gagner un seul lien provenant d'un site très pertinent (c'est à dire de haute qualité et en rapport avec votre contenu) est très utile et pour plusieurs raisons : cela apporte du trafic qualifié, génère des leads et des ventes et améliore l'exposition de votre image de marque. En ce sens, il me semble cohérent d'avoir une démarche SEO qualitative pour performer sur la durée.

 

7. Cibler toujours plus ses requêtes

Selon moi, la période des mots-clefs génériques touche à sa fin. En effet, certains ont tendance à avoir un énorme volume de recherche alors qu'ils ne attirent plus de trafic véritablement ciblé et qu'ils sont souvent bien trop coûteux à classer. A contrario, les requêtes basées sur la longue traîne procurent non seulement un trafic qualifié mais également bien moins de concurrence.
Un ciblage toujours plus pertinent des requêtes sur la longue traîne permettra, selon moi, de gagner et d'affirmer ses positions en 2015. Cela concerne également le positionnement local.

 

Conclusion

Les entreprises auront toujours besoin d'avoir un trafic organique, et l'optimisation pour les moteurs de recherche est le véhicule idéal pour générer ce type de trafic très convoité. Quelles sont vos prévisions et vos stratégies SEO que vous envisagez de mettre en place pour 2015 ?


A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.