Votre ancien contenu, cette mine d'or inexploitée

Votre ancien contenu, cette mine d'or inexploitée

Ajourd'hui, la majorité des sites Web concentrent leurs efforts sur la publication de nouveau contenus afin d'augmenter leurs audiences. Sans le savoir, vous pouvez peut-être utiliser une méthode plus simple et plus efficace pour arriver au même résultat.

Si vous publiez régulièrement des articles sur votre blog depuis longtemps, il y a de fortes chances que vous ayez de nombreux articles qui n'ont pas été mis à jour au cours des 2-3 dernières années depuis leur publication. Depuis le temps, vous avez suremement oublié ces anciens articles alors que votre auditoire continue de les découvir via la recherche Google ou via d'autres sources de référence.

Le problème se pose lorsque de nouveaux lecteurs accèdent à votre site Web et consultent un ancien article contenant des informations devenues obsolètes ou qui ne sont plus du tout pertinentes. Ils quittent votre site Web aussitôt et cela peut suffire à augmenter votre taux de rebond, à affecter votre classement et à saboter invariablement votre stratégie de content marketing. La solution consiste donc à de mettre à jour et republier ces anciens articles de manière à conserver l'intérêt de vos lecteurs pour vos contenus. Mais attention, si vous souhaitez augmenter votre trafic organique, republier n'importe quel de vos anciens articles ne fonctionnera pas. Vous devez aborder ce processus avec une vraie méthodologie si vous voulez obtenir de vrais résultats.

Dans ce guide, je vais vous expliquer pourquoi vous devez mettre à jour vos anciens articles, lesquels vous devrez mettre à jour et quelle est la meilleure stratégie pour le faire.

Pourquoi vous devez mettre à jour votre ancien contenu ?

Le contenu de votre site Web représente en quelque sorte votre marque. En améliorant et en optimisant constamment le contenu présent sur votre site Web, vous fournissez des informations plus précieuses et plus pertinentes à vos visiteurs et vous augmentez votre visibilité via les moteurs de recherche.

De plus, la mise à jour de certains de vos articles plus anciens, mais très performants, prolonge la durée de vie de ces contenus et augmente notablement le trafic de votre site Web. Si vous avez remarqué que certains de vos articles qui recevaient auparavant un trafic organique constant chutent régulièrement dans le classement des moteurs de recherche, cela peut indiquer qu'ils ont peut-être été remplacés par des articles plus récents et mis à jour.

Par ailleurs, il est évident qu'il est plus rapide et plus facile et moins couteux de mettre à jour un ancien article que d'en écrire un tout nouveau à partir de zéro. Bien sur, vous devez continuer à publier du contenu frais et original mais la mise à jour d'anciens articles importants vous fera gagner du temps tout en maintenant une fréquence de publication cohérente.

Enfin, sachez que la May 2020 Core Update de Google favorise également les sites Web qui mettent à jour leurs anciens contenus. Raison de plus pour vous y mettre dès maintenant.

Quels contenus devez-vous mettre à jour ?

La première chose à faire est de présélectionner tous les articles que vous allez devoir mettre à jour et de créer une stratégie de contenu spécifique pour ceux-ci. Même s'il existe différentes manières de procéder pour arriver au même résultat final, assurez-vous simplement de concevoir une stratégie que vous utiliserez réellement.

Les contenus que vous devez mettre à jour sur votre site Web comprennent :

Les pages qui sous-performent

Si un de vos article se classe parmi les trois premiers sur son mot clé cible, cela signifie qu'il n'est sans doute pas le meilleur candidat pour une republication. Votre article performe déjà bien, le modifier et le republier pourrait donc lui faire plus de mal que de bien.

Dans cette logique, vous devez donc identifier en priorité quelles sont vos publications qui se classent (beaucoup) moins bien sur leur mot clé principal.

Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez utiliser Google Search Console pour trouver quels sont ces mots clés.

  • Accédez au rapport Perfomances,
  • Activez le sélecteur de Position moyenne,
  • Filtrez avec la Position,
  • Enfin, filtrez avec une position supérieure à 4,

Parcourez la liste des mots clés des sujets que vous ciblez avec vos articles de blog. Vous avez maintenant une idée plus précise des articles qu'il va vous falloir retravailler.

Google Search Console - Position moyenne mots cles

Attention cependant car Google Search Console n'affiche que les positions de classement moyennes. Il ne s'agit donc généralement pas d'une représentation particulièrement précise de votre position de classement. Identifiez ensuite exactement quels articles s'affichent pour ces mots-clés car ce sont ceux-là que vous devez absolument mettre à jour pour améliorer vos positions. Vous avez là une base de travail et de réflexion pour sélectionner les articles qui seront d'excellents candidats à une republication.

Les anciens articles

Naturellement, il n'est pas nécessaire de republier des posts récemment publiés. Il faut du temps aux publications pour attirer des backlinks et à Google pour comprendre où elles méritent d'être indéxées. Pour cette raison, je vous conseille de ne republier que les articles qui datent d'au moins 12 mois à 18 mois.

Si celle-ci n'est pas affichée en ligne, vous pouvez vérifier rapidement l'âge d'un article en regardant sa date de publication dans le manager d'articles du panneau d'administration de votre site Joomla.

Manager articles Joomla - Tri selon la date de création et le nombre de clics

Les articles avec des liens de haute qualité

Recherchez les articles qui ont des backlinks solides et de haute qualité provenant d'autres sites Web d'autorité, mais qui n'ont pas été en mesure de bien se classer dans les résultats de recherche. Pour mettre à jour ces articles, il vous suffit d'ajouter les mots clés importants dans votre article pour voir une augmentation des pages vues.

Les articles qui génèrent beaucoup de trafic

La mise à jour et l'actualisation de vos articles qui reçoivent déjà le plus de trafic sur votre site Web est l'un des moyens les plus simple de constater une augmentation significative du trafic sur votre site Web.

Attention cependant à bien vérifier que ces articles ne soient pas en position de leader sur leurs mots clés cibles. Auquel cas, il est préférable de ne pas les mettre à jour.

Pour identifier les articles de votre blog qui ont reçu le plus de visites, accédez au panneau d'administration de votre site Joomla. Dans le menu haut, sélectionnez Contenus → Articles. Filtrez en suite en choisissant la catégorie de votre blog, puis cliquez sur l'en-tête de la colonne Clics pour trier vos articles dans le sens voulu.

Pour connaître les pages les plus populaires de votre site Web, accédez à Google Analytics. Dans le volet gauche, sélectionnez Comportement → Contenu du site → Toutes les pages. Vous pouvez choisir une durée de 12 mois ou plus pour voir la liste de vos pages qui ont obtenu le plus de vues.

Google Analytics - Comportement - audience du site

Les articles qui ont subi une perte soudaine de trafic organique

Analysez le trafic de vos pages les plus populaires sur le site Web au cours des 12 derniers mois pour identifier les publications qui pourraient avoir soudainement perdu du trafic organique. Néanmoins, la raison d'une chute soudaine et brusque peut être différente d'un article à un autre.

Là encore, vous pouvez utiliser le tableau de bord de Google Analytics pour trouver quelles sont les publications qui perdent du trafic. Vous devrez ensuite croiser ces résultats avec Google Search Console pour vérifier si ces pages ont récemment perdu leur classement sur des mots clés importants.

La bonne stratégie pour mettre à jour son contenu

1. Conservez la même URL

Cela va sans dire mais cela va mieux en le disant : ne touchez pas à vos URL, sauf en cas d'extrême nécessité. Au lieu de publier la mise à jour en tant que nouvel article, ce qui pourrait amener les moteurs de recherche à considérer que votre publication est une forme de contenu dupliqué, modifiez simplement le contenu de votre publication d'origine et gardez l'URL exactement la même. En effet, il y a de fortes chances pour que votre ancien article soit déjà référencé et indéxé, il n'est donc pas nécessaire de perturber inutilement les moteurs de recherche.

2. Ciblez de nouveaux mots clés

Votre publication déjà publiée s'est peut être classée sur certains mots clés auxquels vous ne vous attendiez peut-être pas. Identifiez ces mots clés et placez-les stratégiquement dans votre contenu afin d'obtenir un meilleur classement des mots clés. En règle général, il est préférable de choisir des mots clés dont le volume de recherche est relativement faible car ils seront beaucoup plus faciles à classer.

3. Planifiez votre travail de mise à jour

Si votre blog est ancien et dynamique, vous aurez sans doute de très nombreux articles à réécrire et à actualiser. D'un point de vue SEO, c'est plutôt une très bonne nouvelle mais cela signifie aussi que vous allez devoir fournir un effort important sur la durée. Il va sans dire que vous allez devoir segmenter et planifier ce travail afin de ne pas vous décourager. En fonction de la volumétrie que vous allez avoir à traiter, pourquoi ne pas inclure ce travail de réécriture dans votre stratégie de content marketing à raison d'un ou deux articles par semaine. Ainsi, vous serez en mesure de proposer régulièrement du contenu frais et du contenu rafraichi à vos lecteurs.

4. Si besoin, changez totalement la forme de votre article

Non, il ne s'agit pas de réécrire votre article mais simplement de le présenter différement. Le même contenu présenté sous la forme d'un tutoriel, d'un mode d'emploi, d'une liste ou d'un guide peut avoir un impact bien plus important qu'un simple texte. N'hésitez pas à regarder comment sont présentés les articles traitant des mêmes sujets et inspirez-vous en pour changer le format de votre article.

Mais gardez en mémoire que l'intention de recherche va plus loin que le type de contenu. Vous devez vous assurer que votre publication s'aligne sur le format et l'angle de contenu souhaités par les internautes. Voici le format des pages que la plupart des internautes recherchent :

5. Analysez vos concurrents

Maintenant que vous avez choisi le format et l'angle, l'étape suivante consiste à analyser les pages concurrentes les mieux classées afin de voir et comprendre ce qu'elles font de mieux que vous. Cela implique de visiter manuellement les pages qui sur-performent la vôtre et de chercher quels sont leurs points forts.

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de lire chaque article mot pour mot. Vous avez juste besoin de comprendre comment l'article est structuré, quels sont les principaux paragraphes et de jeter un oeil à ses balises titre et description.

Pour vous faciliter ce processus, il suffit d'installez la barre d'outils SEO d'Ahrefs pour accéder aux informations voulues sur la page visitée.

6. Mettez à jour votre contenu pour plus de précision

Vous ne devez pas simplement mettre à jour le contenu d'un ancien article juste pour le mettre à jour. Au lieu de cela, concentrez-vous sur vos articles de blog qui sont devenus obsolètes ou qui contiennent des informations périmées. Lors de la mise à jour des publications, évaluez la pertinence de tout le contenu en déterminant les sections qui doivent être supprimées, modifiées ou ajoutées.

Une bonne pratique consiste à regarder comment d'autres sites Web traitent le même sujet et ensuite, voir comment vous pouvez améliorer ce traitement des informations. Vous pouvez surveiller le contenu à partir des mots-clés, des sujets et des sources à l'aide d'un outil de découverte tel que Content Studio. Vous pourrez ainsi analyser les pages principales qui reçoivent le plus d'engagement.

Vous devrez également vérifier le contenu des balises titres et description, le nombre moyen de mots des articles pour le mot-clé cible ou le sujet sélectionné pour viser un engagement maximal.

Sélectionnez les principales pages Web et analysez-les attentivement pour comprendre pourquoi elles sont plus populaires et ajustez le contenu de vos publications existantes en conséquence.

7. Ajoutez des liens internes vers vos nouveaux contenus

Si vous mettez à jour un ancien article de blog qui a été initialement publié il y a plus de deux ans, il y a de très fortes chances pour qu'il ne contienne que des backlinks internes vers du contenu publié bien avant la publication elle-même. Lors de l'actualisation de votre publication, vous pouvez profiter de cette opportunité pour ajouter des liens internes vers du contenu récemment publié afin d'améliorer les performances de référencement de votre site Web.

8. Recherchez les liens morts

Lors de l'actualisation de vos anciens contenus, vous devez également en profiter pour rechercher et corriger les éventuels liens morts ou incorrects présents. Tous les liens de votre article doivent être pertinents, précis et diriger vos lecteurs au bon endroit. Les liens morts ne nuisent pas uniquement à l'expérience utilisateur, mais ils sont également un signal d'alarme pour les moteurs de recherche.

Pour identifier les éventuelles erreurs de ce type présentes sur votre site, pensez à activer le plugin natif de Joomla Système - Redirection et à consulter régulièrement les résultats collectés dans le composant Redirection.

Joomla - Plugin de redirection d'URL

9. Inserrez des vidéos ou de nouvelles images

L'un des meilleurs moyens de rafraîchir un ancien article est d'y ajouter de nouveaux contenus médias. Vous pouvez ajouter de nouvelles captures d'écran ou même des vidéos en rapport avec le sujet ou le mot-clé de l'article.

En ajoutant avec parcimonie des vidéos à vos articles de blog, vous pouvez augmenter sensiblement la durée des sessions (c'est à dire, la durée pendant laquelle les utilisateurs restent sur votre site Web), ce qui contribuera directement à améliorer le référencement de votre site Web.

Vous pouvez également créer une version vidéo de l'un de vos articles les plus performants et la télécharger sur votre site Web pour un engagement encore plus élevé.

10. Ajoutez une note pour la transparence

Chaque fois que vous modifiez un article de blog existant, veillez à ajouter une petite note de l'éditeur à la fin de votre article, par souci de transparence. Cela sera particulièrement utile pour les publications populaires sur votre site Web qui reçoivent déjà beaucoup de commentaires et de vues. Vos lecteurs risquent de ne pas voir les nouvelles informations et une ancienne date sur le message. Dans la note, vous pouvez indiquer la date et la raison des modifications.

11. Faites réindéxer vos contenus mis à jour

Bien que cette étape soit facultative, il n'est pas inutile de signaler à Google que vous avez mis à jour les contenus de certains de vos articles. Pour ce faire, il faut demandez une réindexation des URLS en question après leur republication en utilisant Google Search Console. Pour ce faire, collez simplement l'URL complète de l'article dans l'outil d'inspection d'URL puis cliquez sur "Demander la réindexation" sur l'écran suivant.

Notez que Google finira par réexplorer et réindexer ces articles malgré tout, mais cela ne coute rien et il a tendance à être plus rapide lorsque vous demandez une réindexation.

Google Search Console - demande de réindexation

Conclusion

La republication des anciens articles de blog est un moyen intelligent d'augmenter le trafic vers vos articles. Cela doit faire partie de votre stratégie de croissance de blog et devenir un réflèxe sur la durée.

Cependant, il convient de noter que l'augmentation du trafic ne doit pas être la seule motivation pour mettre à jour ou pour republier un article. Vous devez actualiser le contenu de vos publications pour les maintenir à jour et exactes car vous avez un contrat moral avec vos lecteurs.

Lorsque vous effectuerez la mise à jour de vos anciens articles, veillez à conserver ce guide ouvert afin de ne pas oublier un point important qui pourrait minimiser la portée de vos efforts.

N'hésitez pas à diffuser ce guide auprès de vos réseaux s'il vous est utile et à commenter cet article si vous avez des questions ou des retours à partager.

Daniel Dubois

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif au sein de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.