TUTORIEL SEO - les meta tag

TUTORIEL SEO - les meta tag

Un site est un ensemble de pages web interconnectées entre elles grâce à des liens hypertextes. Il faut donc veiller à ce que ces liens soient parfaitement optimisés pour vos utilisateurs et pour les moteurs de recherche.

Quels que soient la nature de vos besoins en matière de référencement et/ou d'expérience utilisateur, le problème se résume toujours à ces deux éléments fondamentaux :

  • Les pages elles-mêmes.
  • Les connexions entre elles, c'est à dire les liens internes.

De ce fait, les liens internes de votre site sont maintenant votre seconde priorité absolue après la production de contenus.

Dans cet article, nous allons voir pourquoi et comment une mauvaise gestion des liens internes peut nuire au référencement de votre site et quelles sont les solutions à apporter pour y remédier.

1. La structure du site

Commençons par rappeler une vérité essentielle : un site bien optimisé est un site bien structuré. On voit encore trop de sites ayant une organisation et une hiérarchisation anarchique. L'internaute se perd en quelques pages et finit par fermer l'onglet à défaut d'avoir pu trouver l'information ou le produit recherché. Tous vos efforts pour l'attirer sur votre site sont réduits à néant en quelques secondes.

Qu'est ce qui a bien pu se passer ?

En général, cela survient quand de nouveaux contenus sont ajoutés au fil de l'eau, sans suivre ou sans respecter une stratégie claire.
Parfois, cela est dû à l’évolution des besoins du site et ce qui était important hier, ne l'est plus aujourd'hui. On se retrouve alors très souvent avec des pages et des contenus obsolètes ou sans cohérence avec le reste du site.

Pour comprendre et analyser cela, il est nécessaire de plonger dans l'architecture du site afin de voir ce qui ne va pas/plus.

Avoir une structure cohérente

Selon John Mueller, analyste chez Google, "la manière dont vos pages sont liées crée un contexte pour Google"

Ainsi, les liens internes du site aident le moteur de recherche à comprendre comment vos pages sont liées et quelles sont leurs rôles.

Donc, vous devez vous assurer que votre site ne soit pas désorganisé (pour rester poli) au niveau des liens internes car cela rendrait alors le contexte totalement illisible.

Vous devez également vous assurer que le type de structure utilisée pour votre site et votre contenu est la plus optimale possible. Naturellement, cela dépend grandement des besoins de votre entreprise / activité mais voici quelques solutions à considérer :

  • Une structure à plat : lorsqu'il n'y a que deux niveaux de hiérarchie impliqués - la page d'accueil et les autres pages reliées à cette page d'accueil. Naturellement, cette structuration ne convient qu'aux petits sites et devient totalement ingérable lorsque l'on doit gérer des centaines ou des milliers de pages.
  • Une structure pyramidale : lorsque l'on part de la page d'accueil et que l'on descend en catégories, sous-catégories et pages de contenu. C'est généralement ce que l'on observe pour un site e-commerce, par exemple.
  • Une structure groupée : lorsque vos contenus sont groupés par thématiques. Pas en mode pyramidal mais plutôt avec une page "principale" pour chaque thématique et plusieurs pages secondaires qui lui sont associées. Dans ce cas, la page principale couvre la thématique générale alors que les pages secondaires couvrent les sujets périphériques. Etant reliées à la page principale, cela renforce son autorité.
SEO meta tag infographie
Source: https://seo-hacker.com

Optimiser la navigation

Rassurez-vous, je ne vais pas radoter une énième fois à propos de la règle des trois clics. Mais relisez-là quand même !

On est d'accord, lorsque l'on navigue sur un site à la recherche d'une information ou d'un produit, on préfére arriver rapidement sur la bonne page. S'il faut cliquer sans arrêt pour arriver à ses fins, c'est lassant et pénible. Il faut donc éviter cela à vos internautes lorsqu'ils naviguent sur votre site.

Vous devez donc impérativement considérer cet aspect de la navigation sous un angle SEO car la profondeur des pages a son importance aux yeux de Google et des internautes.

Mais il arrive que cette profondeur de clic soit simplement due à de la negligence. Ajout de nouveaux contenus sans stratégie ni organisation, évolution du site, etc.

Pour commencer, il faut identifier quelles sont les pages les plus importantes pour vous. Assurez-vous qu'aucune ne soit "perdue" au fond de votre site.

Mais cela peut tout aussi bien être un souci lié à votre pagination. Dans ce cas, je vous recommande fortement de revoir celle-ci intégralement afin de ne rien laisser au hasard.

Eliminer les pages orphelines

Souci maintes fois identifié, les pages orphelines sont des pages qui se retrouvent totalement excluses de la structure de votre site. Il existe plusieurs expliaations à cela :

  • il n'y a pas de lien interne pointant vers elles. Il s'agit très probablement de pages anciennes qui ne sont plus liées aux autres ou de nouvelles pages qui ont été omises dans la navigation du site.
  • il y a une erreur avec les règles nofollow et noindex. En effet, lorsque l'on supprime des pages paginées (ne riez pas, j'ai déjà vu des clients le faire) de l'index de Google, les pages plus profondes auxquelles les pages paginées liées restent accessibles aux utilisateurs, mais pas à Google Bot.

Le problème pour corriger cela est que ces pages sont difficiles à localiser et identifier.

Vous pouvez tenter de les identifier en recherchant dans votre fichier sitemap.xml (au cas où ces pages auraient été ajoutés au plan du site, mais pas dans la navigation) et dans l'index Google grâce à la Search Console (en espérant que Google les aient répertorité grâce à des liens externes).

En dernier recours, l'utilsation d'un outil de crawl pour scanner votre site comme le ferait Google bot permet de vérifier si d'éventuelles instructions interdisent ou bloquent l'exploration du site.

Fixer le contenu dupliqué

Vous ne vous en doutiez peut-être pas mais un maillage interne incohérent peut créer des versions en double de vos pages.

L'exemple le plus connu est l'url avec ou sans / . Si aucune redirection n’est configurée, ces deux URL ressemblent à des pages dupliquées :

https://mon-site.com/page1/

https://mon-site.com/page1

La même chose peut survenir si rien n'a été décidé et configuré concernant l'utilisation ou non des www dans vos URL. Dans ce cas, vous aurez très certainement de nombreuses pages de votre site qui seront considérées comme dupliquées par Google.

Ce qu'il faut garder en mémoire ici est qu'il ne suffit pas de configurer les redirections. Vous devez régler les liens internes directement dans les pages pour éviter d'avoir à gérer de trop nombreuses redirections qui fatalement, vous causeront d'autres problèmes ultérieurement.

2. Les ancres de texte

Comme vous allez le voir maintenant, ce sujet est extrémement important pour votre référencement car les ancres de texte de vos liens internes jouent également un rôle essentiel.

Ajouter des ancres compréhensibles

Que ce soit en termes de référencement ou d’expérience utilisateur, il n’y a aucun intérêt d'utiliser une ancre de texte sans signification telle que "cliquez ici". Dans ce cas précis, ni les utilisateurs et ni les robots ne sont en mesure de savoir où ce lien les emmène. Cela ne sert donc à rien.

Donc, en partant du principe que les ancres internes sont toujours prises en compte par Google et que cela ne provoquera pas de pénalités, vous avez toutes les bonnes raisons d'y ajouter vos mots-clefs.

Cependant, il faut garder en tête la règle de priorité du premier lien (bien qu'elle soit quelque peu discutable).

Résumons pour tout le monde : si la "Page A" est liée plus d'une fois à la "Page B", seule l'ancre de texte du premier lien sera pris en compte par Google.

En conséquence, la bonne pratique ici consite à optimiser en mots-clefs, les liens et les ancres de texte de votre navigation supérieure; c'est à dire ce que les robots des moteurs de recherche lisent en premier avant de passer au contenu principal.

Penser aux liens sur les images

John Mueller nous met en garde contre l'utilisation de liens d'images sans ancre de texte :

La seule chose que je voudrais éviter est de changer le texte d'ancrage sur une image. Donc, si vous avez... une police fantaisiste ou quelque chose que vous voulez utiliser sur vos pages et que vous changez un lien de type lien textuel en un lien d'image et que vous n'avez aucun lien textuel avec cette image, il sera donc très difficile pour nous de comprendre ce que l'ancre de texte est censé être.

Donc, si vous liez des pages de votre site entre elles avec des images, après tout pourquoi pas, assurez-vous au moins que chaque image ait un texte alternatif descriptif.

Conclusion

On pourrait continuer longtemps sur ce sujet passionnant avec notamment les différentes tactiques ou encore avec les meilleures pratiques en la matière. Mais ce que nous venons de voir ici (la hiérarchisation cohérente du site et la pertinence du mot clé sur les ancres) sont déjà d'excellentes bases de travail pour qui souhaite améliorer la qualité de ses liens internes.

Si vous avez des questions ou des remarques à faire, n'hésitez pas à commenter cet article (et à le partager s'il vous a été utile).

Daniel Dubois

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif au sein de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.