Référencement Logo Joomla Joomla

La production de contenu pour le web

Rédiger pour le Web est une activité essentielle pour le référencement. En effet, sans contenu, un site ne pourra pas attirer d'internautes et ne pourra pas être indexé et donc, être référencé par les moteurs de recherche. Et il faut pourtant concilier ces deux objectifs.

Dans l'industrie du Web, le contenu est le nerf de la guerre. C'est lui qui draine du trafic, c'est ce que les internautes et les robots des moteurs de recherche veulent trouver sur un site, etc. Il est donc vital d'en publier régulièrement. Cet article vous explique ce qu'est un contenu de qualité et quelles sont les bonnes pratiques pour en produire.


La production de contenu


C'est quoi un contenu de qualité ?

D'après Google, un site Web de qualité dispose d'un contenu améliorant l’expérience utilisateur et délivre des informations uniques et pertinentes, se faisant autant d’avantages pour les internautes que pour les moteurs de recherche.

En clair et pour résumer, il faut être propre pour produire du contenu propre. L'object de cet article n'est pas de remettre en cause vos compétences de rédaction mais de vous apporter un éclairage sur la manière de structurer votre contenu afin que celui-ci soit optimisé pour le référencement.


Ecrire pour le web est un exercice un peu particulier qui a pour objectif de répondre principalement aux attentes des internautes mais également à celles des moteurs de recherche. Ces deux types de lecteurs vont parcourir vos pages afin d'y trouver de l'information intéressante pour eux. Mais ils ne le feront pas de la même manière :

  • L'internaute : de plus en plus pressé, il survole l'information sans la lire en détail. Pour capter son attention, il est impératif que votre contenu soit parfaitement structuré,
  • Les moteurs de recherche : ils lisent l'intégralité (du code source) de la page sans pour autant être capables d'apprécier l'humour que peut éventuellement contenir votre texte. Il est nécessaire de les aider à comprendre quelle est la nature de votre contenu.

Pour ces deux cibles, la technique de rédaction à employer est identique. La seule chose véritablement importante à garder en tête est que vous écrivez avant tout pour des humains et non pour des robots. En effet, l'utilisateur final, c'est bel et bien l'internaute et non le moteur de recherche. Si les internautes sont nombreux à apprécier votre contenu, Google saura le détecter et placera votre page en bonne place dans les SERPs.


Comment lit-on une page Web ?

Jakob Nielsen et John Morkes ont publié une étude intitulée Designing Web Usability qui nous éclaire sur les particularités de la lecture d'une page Web. Les chiffres présentés sont assez édifiants :

  • Seulement 21% des internautes lisent les textes en entier (les autres balayent la page sans la lire),
  • La lecture sur écran est 25 % moins rapide que sur papier (l'écran est moins confortable que le papier),
  • Les barres de défilement (scroll) ne sont utilisées que par 10 % des internautes.

Fort de ces chiffres, il convient d'adapter la forme de la rédaction du contenu aux comportement des internautes :

  • Faciliter la lecture en mettant en avant les mots importants et en utilisant des paragraphes et des sous-titres,
  • Rédiger des textes 50% plus courts que pour le format papier,
  • Réduire la longueur des articles et au besoin, les découper en plusieurs pages.

Comment rédiger pour le Web ?

Nous allons voir maintenant qu'il est tout à fait possible de concilier l'amélioration graphique et esthétique d'un site Web tout en optimisant le référencement de celui-ci en suivant quelques conseils.


Une seule thématique par page

Dans un souci de cohérence, il ne faut traiter qu'une seule thématique par page. Aussi bien pour les internautes que pour les moteurs de recherche, chaque page d'un site Web doit être dédiée à un seul sujet et donc, se rapporter à un mot-clef.
Si l'un des buts de la rédaction est d’accroître sa présence sur le Web en améliorant son référencement par les moteurs de recherche, il faut alors considérer que chaque URL est une porte d’entrée vers votre site. Les internautes accédent à ces portes grâce aux requêtes (les mots-clefs) qu'ils saisissent dans les moteurs de recherche. Le choix de chaque mot-clef va donc définir la trame de chaque article du site.

L'internaute qui a saisi un mot-clef dans un moteur de recherche et qui décide d'ouvrir un lien proposée s'attend à trouver un contenu en rapport avec sa demande. Ne prenez surtout pas le risque de perdre vos visiteurs avec un contenu embrouillé ou ne correspondant pas à la requête.

En ne traitant qu'une seul sujet par page, vous faciliterez également le travail de positionnement de votre page par les moteur de recherche. En effet, dans cette hypothèse, il y a de fort à parier que vous employiez des synonymes de votre mot-clef dans le corps du texte. Cela envoie un signal au moteur quant au sujet de la page et renforce votre positionnement sur la thématique.


Le premier paragraphe

Le premier paragraphe d'un article doit être parfaitement rédigé car c'est le plus important. Il doit idéalement contenir un résumé fidèle du contenu de la page. Il faut qu'il soit accrocheur, qu'il capte l'attention dès les premiers mots et qu'il donne envie d'aller jusqu'en bas de la page.

Rappellez-vous que l'internaute est impatient. Il veut accéder au contenu recherché et surtout, il le veut tout de suite. Dans ce premier paragraphe, faites un résumé du contenu de l'article en présentant ce contenu sous forme d'avantages pour le lecteur : quels bénéfices va-t-il retirer de la lecture ?. Le visiteur doit comprendre en quelques secondes qu'il est arrivé au bon endroit pour obtenir l'information qu'il recherchait.
Bien sur, vous placerez dans ce premier paragraphe, les mots-clefs principaux de votre page.


La mise en forme du texte

Avouez que personne n'a envie de lire un article qui ressemblerait à un gros pavé monobloc ! Pour éviter cela, scindez votre article avec des paragraphes et en utilisant des intertitres pour chaque paragraphe suivant, cela aura pour but de rendre la page plus agréable visuellement et incitera le lecteur à la lire.

N'oubliez pas non plus que l'internaute ne lit pas forcément de haut en bas, comme une machine. Comme vous sans doute, il va d'abord parcourir la page en la survolant, il va s'arrêter sur un mot en gras ou souligné qui l'interpelle et va lire le paragraphe correspondant. Enfin, il reviendra en haut de la page si le contenu correspond effectivement à ce qu'il recherchait.
Rappellez-vous que l'oeil scanne d'abord la page avant de lire réellement en détail le contenu. Pour terminer sur ce point, n'oubliez pas qu'il est excessivement rare qu'un internaute lise l'intégralité d'une page (seuls 21% des internautes lisent les articles en entier).

Idéalement, le titre de chaque article doit être affiché dans une balise H1. Cette balise doit être unique sur chaque page.
Les titres des paragraphes peuvent contenir des mots-clefs secondaires de votre page dans des balises H2.

Il existe plusieurs techniques qui permettent de renforcer l’impact visuel d’un article. Outre l’ajout de vidéos et le recours aux infographies, pensez à utiliser toutes les possibilités de mise en forme qui s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple :

jouer sur la taille de vos titres

isoler la citation d'un auteur du reste de l'article pour la mettre en évidence


mettre certains mots-clefs en gras, voire EN CAPITALES, en italique ou encore

  • utiliser
  • des
  • listes
  • à
  • puces

L'éventail des possibilités offertes par les éditeurs de texte (TinyMCE, JCE Editor, Ark Editor, etc) est suffisament vaste pour que vous puissiez faire varier ces différentes options dans le corps de vos articles. Attention cependant à ne pas en faire trop ! L’idée est avant tout de rendre le texte agréable visuellement afin de le rendre plus attractif à lire pour les internautes et non l'inverse.

Du point de vue du visiteur, des mots en gras, des renvois de lignes, des paragraphes séparés les uns des autres par des espaces aérés vont rendre son arrivée sur la page plus agréable. De ce fait, il aura bien plus envie de lire l'article, dans ces conditions.
Concernant la mise en forme, un texte justifié est sans doute très joli mais cette mise en forme rend la lecture pénible car l'oeil perd ses repères lors des renvoi de ligne.

Les listes à puces sont un excellent moyen de faciliter la lecture en mettant l'accent sur des points importants représentés de façon synthétique. L'internaute et les moteurs de recherche sont capables de comprendre que les contenus présentés sous cette forme sont importants pour eux.


7 conseils pour rédiger comme un/e pro

Nous l'avons vu en introduction, la rédaction pour le web diffère de la rédaction pour un support papier. Afin d'être efficace et espérer gagner rapidement un lectorat fidèle, il faut s’appuyer sur un certain nombre de règles de rédaction spécifiques à ce média un peu particulier. N'oublions pas que le but ici est d'informer, de convaincre et d'améliorer le référencement du site.

Les conseils édictés ci-dessous sont naturellement à adapter à votre style de rédaction, à vos objectifs et à votre cible.


Quels sont vos mots-clefs ?

Si l’objectif premier de rédiger du contenu pour alimenter votre site Web est d'être bien référencé par les moteurs de recherche, il faut d'abord définir les mots-clefs sur lesquels vous envisagez de vous positionner. Vous les sélectionnerez en fonction des thématiques qui ont le plus d’importance pour vous selon votre activité et votre public cible.
Exemple: je souhaite vendre des produits pour les loisirs créatifs. Exemples de mots-clefs à envisager : loisir créatif, loisirs créatifs, découvrir les loisirs créatifs, etc. mais également par activtés ou produits : scrapbooking, pâte Fimo, attrape rêves, etc.


Devancer les attentes de vos futurs visiteurs

Vous avez déterminé quels étaient vos objectifs et vous avez défini quel était votre public cible (ou vos publics cibles). Il vous faut maintenant travailler vos messages de manière à ce que l’internaute, de plus en plus pressé, trouve rapidement l’information qu’il recherche. Pour répondre a ses attentes, il est primordial de fournir une information qui soit avant tout qualitative : bien rédigée, intéressante, pédagogique, pourquoi pas drôle, décalée, originale, etc.

N'oubliez jamais que c’est la qualité de vos contenus qui prime, et non la densité des mots-clefs dans chaque page. Un bon contenu est celui qui va répondre aux attentes de vos internautes. Évitez à tout prix les articles manifestement publicitaires ou d’autopromotion qui sont souvent agaçants et initéressants pour les visiteurs. Pour résumer ce paragraphe, il faut absolument se focaliser sur la rédaction d’un contenu de qualité.


S’appuyer sur une charte éditoriale

Quelque soient vos objectifs en terme de référencement, il est fondamental de bien structurer vos informations et de bien définir le style et le ton de vos contenus. C’est ce qu'apprécieront vos luecteurs et qui les fidélisera. Cela passe par la mise en place d'une charte éditoriale. Concrétement, c'est LE document de référence qui vous guidera tout au long de vos rédactions et qui pourra être utilisé par les éventuels futurs contributeurs de votre site.


Adopter un style concis, éviter le jargon sur le Web

L’écriture pour le Web répond a certaines règles propres et le contenu qui est produit doit être adapté au comportement de l’internaute, toujours plus pressé et peu attentif. Il est donc indispensable, en plus d’avoir un bon style rédactionnel, d'être clair, concis et pertinent pour capter rapidement l’attention du lecteur. A ce titre, vous veillerez à employer un vocabulaire qui soit simple (et non simpliste) et qui soit compréhensible par tous en évitant d'employer un jargon trop spécifique à votre activité. Enfin, les titres de vos articles doivent être courts et percutants.


Faut-il rédiger pour le référencement ?

En fait, toute la question est de savoir pour qui allez-vous rédiger vos contenus ?.
Pour tenter y répondre, on peut poser la question à l'envers : est-ce les moteurs de recherche ou les lecteurs qui font le succès d'un article publié sur un site Web ?

Du point de vue du référencement, c'est à dire pour qu'un site Web soit visible sur les moteurs de recherche, il faut rédiger dans une optique SEO. Dans ce cas, choisissez précisemment vos mots-clefs, rédigez soigneusement vos titres, ajoutez des liens utiles dans vos articles et enfin, publiez régulièrement du contenu qualitatif. Quoi que vous fassiez, on revient toujours à la question du contenu. Pour cela, rien ne vaut la pratique qui vous permettra d'affiner la qualité du contenu de vos articles. A chaque publication, vous pourrez alors constater les effets sur votre référencement.
N'oubliez pas non plus de soigner l'ergonomie dee votre page d’accueil afin que l’internaute trouve immédiatement l’accès à l'information qu'il recherche. Un tiers des internautes referment la page si celle-ci n’est pas bien conçue.


Du point de vue des internautes, l'optimisation du contenu pour le référencement est à utiliser... avec modération !

Les visiteurs doivent passer avant les robots et l'optimisation. C'est à dire qu'il s’agît de créer du contenu qui soit avant tout agréable et intéressant à lire pour eux. C’est surtout la qualité des informations que vous publierez qui vous permettra de fidéliser vos lecteurs et qui les incitera à partager vos contenus.

Votre première préoccupation doit être de déterminer quelles sont leurs attentes sur un sujet donné et de tenter d’y apporter vos réponses. Ne tombez pas dans le piège de rédiger du contenu hyper stéréotypé ou optimisé au détriment de l'intérêt du visiteur. Même si une très bonne optimisation vous apportera sans doute du trafic, quel intérêt en retirerez-vous si votre visiteur ne trouve pas ce qu’il cherche ou si le contenu que vous lui proposez ressemble à tout ce qui se fait déjà ?


Pour conclure sur ce point, vous aurez compris que toute la difficulté réside dans le fait de trouver le subtil équilibre entre l'indispensable optimisation et la quête du qualitatif pour votre contenu.


Faites vivre votre site web

L’animation du contenu d'un site web est capitale car un site qui ne bouge pas est un site mort alors qu'un site qui vit est un site actif.
Publiez régulièrement votre actualité, partagez des dossiers, des tutoriels, essayez dans la mesure du possible de faire participer vos lecteurs sur un forum de discussion ou sur votre page Facebook. Par ailleurs, un site vivant, c'est à dire régulièrement actualisé et visible sur les réseaux sociaux, est un site qui met toutes les chances de son côté pour être mieux référencé par les moteurs de recherche. Aujourd'hui, Google+, Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, etc. doivent absolument être intégrés à votre stratégie de contenu digitale afin de créer une vraie relation avec vos communautés (vos publics cibles.


Gare à la grammaire et à l'orthographe

Même en prenant soin de se relire, un article comportera toujours quelques fautes d’accords ou d'inattention. Pour éviter cela, n'hésitez pas à faire relire votre brouillon par des yeux extérieurs. Trop de fautes d'orthographe et une grammaire incertaine risquent de détourner le visiteur de votre site et vous fait perdre en crédibilité.
Une rédaction impeccable est la certitude de se démarquer de trop nombreux sites beaucoup moins rigoureux en la matière.


Pour aller plus loin

Je vous invite à lire les publications suivantes qui sont un complément indispensable à cet article :


Conclusion

Vous connaissez et maîtrisez maintenant toutes les subtilités pour parfaitement rédiger vos contenus afin d'améliorer le référencement global de votre site Joomla!
Grâce à ces quelques conseils, vous pourrez optimiser la rédaction de vos contenus. Gardez en mémoire quels sont vos objectifs et vos cibles pour que votre rédaction soit la plus parfaite réponse à ces deux questions. La qualité du contenu est la seule réelle certitude sur laquelle vous pouvez vous appuyer pour référencer votre site web, cette règle ne changera jamais.

 

Merci pour toutes ces informations

Merci web-eau.net d'avoir publié ces articles qui m'aident à mieux référencer mon site !

Montant:   EUR

web-eau.net is not affiliated with or endorsed by the Joomla! Project or Open Source Matters. The Joomla! name and logo is
used under a limited license granted by Open Source Matters the trademark holder in the United States and other countries.