Référencement Logo Joomla Joomla

Rich Snippets et microdata

Si vous cherchez à vous démarquer et à être plus visible dans les résultats des pages de recherche de Google, une solution technique existe depuis 2009. Les Rich Snippets sont en effet l'une des meilleures solutions afin d'attirer plus de visiteurs et plus de trafic sur un site Web.

En effet, être affiché dans les SERPs n'est pas une fin en soi car il faut surtout que les internautes vous voient et qu'ils cliquent sur votre lien. En ajoutant des informations supplémentaires issues du contenu de vos pages, vous augmenterez le taux de clic sur les résultats, augmenterez votre trafic et améliorerez le référencement global de votre site Web.


Rich Snippets et microdata


C'est quoi les Rich Snippets ?

Les Rich Snippets (ou "extrait enrichi" en français) sont des extraits contenant des informations supplémentaires sur le contenu de la page Web. Ces extraits qui apparaissent dans les pages de résultats de Google sont enrichis par rapport aux Snippets classiques qui ne comprennent que 2 lignes. leur utilisation représente une excellente opportunité de se démarquer de la compétition sur les moteurs de recherche.

Contrairement aux balises métadonnées (title et meta description, principalement) qui tentent de définir la nature du contenu d'une page entière, les microdata visent une section spécifique du contenu, voire un seul mot.

Concrétement, les résultats affichés dans les pages des moteurs de recherche sont, dans ce cas, illustrés par des images miniatures, par des évaluations de produits, par des avis clients ou encore par le profil des auteurs. Ces éléments supplémentaires sont déterminés par le contenu des pages du site et comment ceux-ci sont définis par les microdata.


Les métadonnees dans Joomla!


Dans cet exemple, les notes, les avis des clients ainsi que les tarifs sont des informations fournies par les Rich Snippets du site.

Vous avez la possibilité de tester si vos données sont correctement structurées avec l'outil de test Rich Snippets de Google.


La sémantique schema.org

Pour que les Rich Snippets puissent s'afficher, il convient de respecter une sémantique spécifique. Il existe un certain nombre de normes disponibles (microformat, RDFa, par exemple) mais la norme microdata semble s'imposer comme le format de référence car il est le mieux supporté par les trois principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo et Bing). Il comble les lacunes du format microformat, tout en étant moins complexe à mettre en oeuvre que le RDFa.


  

schema.org est le fruit d'une collaboration entre Google, Microsoft et Yahoo! qui à pour vocation d'améliorer le Web grâce à la création d'un vocabulaire homogène pour la description des données sur le Web.
Si vous ajoutez le balisage préconisé par schema.org dans vos pages HTML, de nombreuses entreprises et de nombreux produits, y compris la recherche Google, pourront interpréter les données figurant sur votre site. De même, si vous ajoutez le balisage préconisé par schema.org à un courriel rédigé au format HTML, les données contenues seront interprétées par Gmail, mais également par d'autres services de messagerie.


Comment cela fonctionne-t-il ?

Les microdata fonctionnent de la même manière qu'une classe CSS.
L'élément que vous formatez (par exemple, vos coordonnées) est enveloppé dans un <span> avec une définition spécifique qui déclare quel standard que vous utilisez.
Ensuite, d'autres <span> sont placés à l'intérieur pour définir les propriétés spécifiques (par exemple votre nom, votre adresse, votre numéro de téléphone, etc).

Exemple :

Vous souhaitez indiquer vos informations de contact. Cela pourrait ressembler à ceci :

 <address>
  <p>Jean Viens<br/>
   Société Exemple<br/>
   604-555-1234<br/>
   <a href="http://mon-site-web.fr/">http://mon-site-web.fr/</a>
  </p>
 </address>

Maintenant, utilisons le marquage spécifique microformat hCard (raccourci de "HTML vCard)"), ceci devient :

 <address class="vcard">
  <p>
   <span class="fn">Jean Viens</span><br/>
   <span class="org">Société Exemple</span><br/>
   <span class="tel">604-555-1234</span><br/>
   <a class="url" href="http://mon-site-web.fr/">http://mon-site-web.fr</a>
  </p>
 </address>

Ici, le nom formaté (fn), l'organisation (org), le numéro de téléphone (tel) et l'adresse web (url) ont été identifiés en utilisant des noms de classes spécifiques. L'ensemble est intégré dans une class "vcard", qui indique que les autres classes forment une hCard. A noter que qu'il existe d'autres classes (optionnelles) de hCard et que le rendu visuel est exactement le même dans les deux cas.

Notez enfin qu'il est possible pour les plugins de navigateurs d'extraire ces informations et de les transférer vers d'autres applications, comme un carnet d'adresses.


Du point de vue du référencement

Soyons clair, les Rich Snippets ne sont pas un facteur officiel de positionnement et ils n’ont pas d’impact direct sur votre référencement. Cependant, ils apportent de la valeur ajoutée à une liste organique dans les résultats des moteurs de recherche et augmentent le taux de clics. Enfin, ils possèdent un impact positif sur votre trafic et sur votre taux de rebond.

La présence de Rich Snippets dans les pages des résultats de recherche a un impact très significatif sur le taux de clic. En effet, Blue Nile Research a publié en 2015 une étude intitulée "Search’s Position 1 is Not All It’s Cracked Up to Be " consacrée à l’impact des Rich Snippets et celle-ci montre clairement que des Rich Snippets affichés en seconde position peuvent avoir des taux de clics nettement supérieurs à ceux d’un extrait classique affiché pourtant en première position sur Google.


Rich Snippet
Source image Blue Nile Research


En plus de favoriser la visibilité des résultats affichés par les moteurs de recherche, les Rich Snippets sont devenus un standard recommandé par Google, Yahoo! et Bing, ce qui porte à croire que les sites utilisant ce langage sémantique sont avantagés. Même si encore une fois, ce n'est pas un facteur de positionnement.


Du point de vue de Joomla!

La librairie JMicrodata a été introduite lors de la parution de Joomla! 3.2. Cet ajout donnait la possibilité aux développeurs d’implémenter ces microdata dans les sorties HTML de leurs extensions. Avec la version 3.3 publiée en avril 2014, le marquage microdata a été implémenté dans les sorties du core pour les articles et les fiches de contact.
Cela signifie qu'un site Web Joomla! mis en ligne sans aucune modification et sans aucune extension, utilisera directement la sémantique des microdata pour les articles et les pages de contacts.


Pour étendre le marquage sémantique aux autres microdata, il est possible d'ajouter des extensions au core de Joomla! mais aussi à certains composants (Virtuemart, JEvents, etc.) bien que de plus en plus de développeurs intégrent maintenant ces marquages sémantiques directement dans leurs extensions et leurs templates.
Vous trouverez ces extensions listées sur le
Joomla! Extension Directory.


Pour aller plus loin

En complément de cet article, je vous recommande la lecture des publications officielles de Google qui sont des éclairages indispendables sur le sujet :


Conclusion

Vous connaissez et maîtrisez maintenant toutes les subtilités pour améliorer votre visibilité dans les SERPs grâce aux Rich Snippets de votre site Joomla!
Solution technique native sur Joomla!, les Rich Snippets sont un excellent moyen de se distinguer dnas les pages des résultats de recherche des moteurs de recherche. Dans la plupart des cas, vous n'aurez rien à faire de particulier pour les mettre en oeuvre. Raison de plus pour les adopter déès maintenant.

 

Merci pour toutes ces informations

Merci web-eau.net d'avoir publié ces articles qui m'aident à mieux référencer mon site !

Montant:   EUR

web-eau.net is not affiliated with or endorsed by the Joomla! Project or Open Source Matters. The Joomla! name and logo is
used under a limited license granted by Open Source Matters the trademark holder in the United States and other countries.